Vendenheim : une vingtaine de militants anti-GCO bloquent des engins de travaux

Une vingtaine d'opposants au GCO ont bloqué des engins de travaux à Vendenheim (Bas-Rhin) ce lundi matin. 
Ce lundi matin, à Vendenheim.
Ce lundi matin, à Vendenheim. © Caroline Moreau. France 3 Alsace
Depuis 7 heures ce lundi matin, une vingtaine de militants anti-GCO ont bloqué trois engins de travaux à Vendenheim (Bas-Rhin) où une partie des travaux a déjà commencé la semaine dernière. Dans une ambiance calme, une vingtaine d'opposants au projet autoroutier ont fait face à autant de gendarmes mobiles jusqu'en fin de matinée.
 
Ils réclamaient le droit de pouvoir constater si les travaux préparatoires avaient été faits, comme l'identification de certains arbres accueillant des chauves-souris. Deux écologues sont arrivés en début d'après-midi en compagnie d'un responsable de la Sanef. Avec une poignée de membres d'Alsace Nature, ils ont fait le tour des arbres "remarquables". Les engins de travaux sont parvenus à contourner les opposants et à poursuivre le déboisement. Ce chantier qui concerne une zone de 12 hectares doit relier le GCO à l'A4
 
Les opposants au GCO ce lundi matin, à Vendenheim.
Les opposants au GCO ce lundi matin, à Vendenheim. © Valérie Ruiz-Suri. France 3 Alsace

A  Bischheim, depuis 10h30 ce lundi, plusieurs militants ont, eux, décidé d'entamer une grève de la faim pour protester contre le début des travaux du GCO.
 
Ce lundi à 18 heures, la députée LREM du Bas-Rhin, Martine Wonner et Luc Huber le maire de Pfettisheim, opposés au GCO, doivent être reçus à Paris par François de Rugy, le ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie. Ils entendent demander au ministre un moratoire sur le GCO.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gco économie transports routes