• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Agressions sexuelles sur mineures à Wissembourg : un professeur de collège également chef scout placé en garde à vue

Le suspect enseigne au collège Charles de Gaulle de Seltz mais n’y aurait commis aucun acte répréhensible, à ce stade de l’enquête.. / © Document Google Maps
Le suspect enseigne au collège Charles de Gaulle de Seltz mais n’y aurait commis aucun acte répréhensible, à ce stade de l’enquête.. / © Document Google Maps

Un professeur du collège Charles-de-Gaulle de Seltz (Bas-Rhin) a été mis en garde à vue ce lundi 5 novembre, jour de la rentrée scolaire. Également responsable scout à Wissembourg (Bas-Rhin), il est accusé d'agression sexuelle par treize mineures, et même de viol par l'une d'elles.

Par Vincent Ballester

Un professeur du collège Charles-de-Gaulle de Seltz (Bas-Rhin) a été mis en garde à vue dans la matinée du lundi 5 novembre 2018, juste avant la rentrée des classes. Cet homme occupe également des responsabilités chez les scouts de Wissembourg. Il est accusé par treize pré-adolescentes d'agressions sexuelles, constituées par des attouchements lors de massages à l'huile, révèlent les Dernières Nouvelles d'Alsace, information confirmée à France 3 Alsace par une source proche de l'enquête.
 

Accusé de viol

Ces agressions sexuelles ont eu lieu entre 2010 et 2016. Elles ont été pour une partie d'entre elles commises au domicile de l'individu, à Niederroedern, les autres lors de camps scouts. Les victimes comptent des amies de la fille du suspect, mais aussi des jeannettes. Il s'agit de filles scoutes âgées de 8 à 12 ans. Ces agressions sexuelles auraient été commises sous la tente. On ne rapporte pas d'agression sexuelle commise en milieu scolaire.

L'une des victimes rapporte avoir subi un viol digital, la loi disant: "Tout acte de pénétration sexuelle est [un viol]: vaginale, anale ou buccale, notamment par le sexe de l'auteur. Il peut aussi s'agir de pénétrations digitales (avec le doigt) ou au moyen d'un objet."
 

Attiré par les filles prépubères

Le suspect a reconnu ces agressions sexuelles, reconnaissait "être attiré par les filles prépubères". Il nie en revanche avoir violé l'une de ses victimes. Après avoir été présenté au palais de justice de Strasbourg, il a été placé en détention provisoire et mis en examen pour viol et agressions sexuelles. La brigade de gendarmerie de Wissembourg invite d'éventuelles autres victimes à appeler le 03 88 94 01 02.


La réaction du procureur de la République

Le tribunal de grande instance de Strasbourg a réagi en toute fin de journée par l'intermédiaire du procureur de la République qui "confirme avoir ouvert une information judiciaire le 7 novembre 2018 à l'encontre d'un homme âgé de 46 ans, professeur de physique-chimie au  collège de Seltz, et chef scout. L'intéressé a été mis en examen pour un fait de viol qui aurait été commis entre 2010 et 2012 sur une mineure de 15 ans, différents faits d'agressions sexuelles  qui auraient été commis entre 2007 et 2018, premièrement  à son domicile sur des mineures alors âgées de 8 à 12 ans  et deuxièmement lors de camps scout sur des mineures âgées de 11 à 14 ans. Il a été placé en détention provisoire. L'enquête confiée aux militaires de la gendarmerie à la brigade de Wissembourg sous le contrôle du magistrat instructeur devra désormais s'attacher à vérifier l'existence ou non d'autres victimes au contact desquelles le mis en examen se trouvait régulièrement du fait de ses différentes activités.»

 

Sur le même sujet

Visite de Patricia Kaas à Forbach - Réactions de vieilles dames

Les + Lus