Cet article date de plus de 4 ans

Blainville-sur-l'Eau : Le gobelet KissLo cherche un repreneur

Médaillé au concours Lépine en 2015 et 2016, le père de KissLo, le gobelet réinventé, cherche un repreneur pour développer sa commercialisation.
© FTV Lorraine
En septembre 2017, malgré le fort potentiel de ce concept novateur, l'inventeur de KissLo, Christophe Iselin, n'a malheureusement plus les ressources pour accroître les ventes.


La genèse


Après une rupture conventionnelle avec son entreprise, où il était dessinateur industriel, en 2014 Christophe organise son pot de départ avec ses collègues. Ce jour-là le vent souffle légèrement et les gobelets en plastique n’arrêtent pas de tomber.

"Je me suis alors dis pourquoi ne pas inventer un objet faisant office de lest qui viendrait se clipser sous le verre pour le maintenir", raconte-t-il.

Son idée prend alors une autre dimension quand il créé et dessine le produit. Il l’imagine creux pour être rempli d'eau :


Concours Lépine


Christophe présente son prototype "Gob-up" au concours Lépine 2015. C'est pour lui l’occasion de tester la réaction du public sur le concept et de savoir s’il est séduit. Cette expérience et le retour positif lui permettront de se lancer dans la suite du projet. Cette année-là, il se voit décerner la médaille de bronze du concours Lépine : un réel tremplin pour le lancement d’un produit.

En 2016, l’identité graphique, le packaging, le design du produit sont retravaillés et améliorés jusqu’au projet abouti. Le nom "Gop-up" est remplacé par "KissLo" pour des raisons marketing. Christophe décide alors de représenter son invention au concours Lépine afin de la commercialiser. Une nouvelle fois, le produit rencontre un large succès et remporte la médaille de bronze.

Aujourd'hui, le concept KissLo est à vendre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie société innovation sorties et loisirs