CARTE – Patrimoine : les dix sites industriels à voir en Alsace

Le tourisme industriel prend de l'ampleur un peu partout en France mais également en Alsace. Certains se lancent à la découverte de sites parfois méconnus ou peu valorisés. La région est pourtant riche de son passé industriel et les visites (souvent gratuites) ne manquent pas.

Le musée du textile de Wesserling et la manufacture royale de Klingenthal, deux sites industriels à voir en Alsace.
Le musée du textile de Wesserling et la manufacture royale de Klingenthal, deux sites industriels à voir en Alsace. © Musée du textile de Wesserling / Manufacture royale de Klingenthal

Il plaît pour son côté atypique et original, le tourisme industriel attire de plus en plus d'Alsaciens. Que ce soit un port, une brasserie ou une manufacture, la région est marquée par des sites qui ont fait son passé et qui participent encore à son dynamisme présent. Voici une sélection de dix sites à (re)voir.
 

Dans le Bas-Rhin :

Le port du Rhin

Sortie idéale pour découvrir l’activité portuaire et fluviale de Strasbourg, Batorama propose une visite en bateau-promenade du port du Rhin. L’itinéraire dure deux heures entre l’Ill et le Rhin. Pour respecter les gestes barrières, le masque est obligatoire et l’achat de billets d’entrée se fait sur internet ou avec le mode de paiement dématérialisé. Les prochaines sorties ont lieu le 16 juillet à 10 heures puis le 29 octobre à 14h30.

La centrale hydraulique de Gambsheim

Mis en service en 1974, la centrale hydraulique de Gambsheim est composée d'écluses, d’un barrage et d'une centrale, tous construits sur "un même axe en travers du lit du Rhin" précise le site web. Le circuit de visite guidée et commentée permet de découvrir la salle de commande, les turbines, les plages amont et aval et les ouvrages de la passe à poissons. Cette sortie explique l’histoire de l’aménagement du Rhin, mais aussi comment s’organisent l'exploitation hydroélectrique et la navigation. Une tenue adaptée (pantalon) ainsi que le port de chaussures plates et fermées sont obligatoires pour tous. Les visites s'effectuent du lundi au vendredi, de 8 heures à 12 heures et de 14 heures à 16 heures.

Vestiges des forges de Jaegerthal

Lieu de mémoire de l’industrie métallurgique avec une vue sur le château de Windstein, les vestiges des forges de Jaegerthal sont dédiés à l’activité de la famille De Dietrich, interrompue en 1890. Situés dans la région de Niederbronn-les-Bains, les forges ont servi entre le 17ème et le 19ème siècle. La visite est libre et gratuire, de 8 heures à 19 heures.

La manufacture de Klingenthal 

L'ancienne manufacture royale de Klingenthal se consacre à l'exposition d'armes blanches. Elle date de 1730 lorsque le roi Louis XV accorde sa création à Henri Anthès. En 1962, faute d'avoir trouvé un nouveau créneau de fabrication, les ateliers de la société Coulaux & Compagnie sont fermés définitivement. Depuis, l'association pour la Sauvegarde du Klingenthal valorise ce patrimoine allant du travail du graveur-doreur à la fabrication des faux. L'entrée pour un adulte est de 5,50 euros.

La poterie Ludwig

Créé en 1870 à Soufflenheim, la poterie de Ludwig propose de la poterie alsacienne artisanale décorée à la main. En plus de la vente, des visites libres de l'atelier sont possibles en semaine de 9 heures à 11 heures et de 14 heures à 17 heures. Pour les groupes, une visite guidée avec démonstration est possible à 1 euro par personne. (Attention l’atelier est fermé tout le mois d’août).

Le musée français du pétrole

Le premier site mondial d’exploitation de pétrole s’est ouvert à Merkwiller-Pechelbronn. Forage, puits, galeries de mines, pompage… à partir du 18ème siècle, les innovations techniques font connaître Pechelbronn dans le milieu pétrolier. La raffinerie prend une dimension industrielle jusqu’à sa fermeture en 1970. La visite est au prix de cinq euros pour les adultes et quatre euros pour les enfants/étudiants.
 

Dans le Haut-Rhin :

L'usine Dollfus-Mieg et Compagnie 

À Mulhouse, il est possible de visiter le site de production du leader mondial du fil pour broderie et crochet. L’entreprise textile alsacienne Dollfus-Mieg et Compagnie (DMC) a été créée en 1746 par Jean-Henri Dollfus. Une visite allant de 2,50 à 5 euros qui permet de découvrir la transformation du coton ou comment sont imprimés les canevas.

Le carreau Rodolphe 

Le carreau Rodolphe de Pulversheim est un ensemble minier du centre historique de la potasse d’Alsace dont l’activité a été arrêtée en 1976. Lieu de mémoire, le site est composé de bâtiments, de deux chevalements et deux machines d’extraction remises en état par les membres du Groupe Rodolphe qui s’est formé en 1994 puis constitué en association à partir de 1997. Un fond documentaire est également mis à disposition sur le lieu. Il concerne l’activité des mines de potasse ainsi que la vie des mineurs. Les visites sans rendez-vous sont possibles tous les mercredis.

La Brasserie du Marcaire

Autre grande industrie en Alsace, celle de la bière. Située dans la Vallée de Munster, à Muhlbach sur Munster, la brasserie du Marcaire produit des bières et des limonades artisanales depuis 2015. La visite commentée est possible de 14 heures à 17 heures en semaine et de 9 heures à 12 heures le samedi sur réservation. Et en plus, une dégustation de bière est proposée dans la visite payante (à 2,50 euros).

Musée du textile du parc de Wesserling

Ouvert depuis 1996, le musée du textile retrace l’histoire de l’ancienne manufacture royale du textile dans son bâtiment d’impression à la planche à Husseren-Wesserling. Le musée propose un format de visite un peu spécial avec une guide animatrice costumée. De quoi faire revivre les métiers qui ont marqué les 18ème et 19ème siècles.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
idées de sorties sorties et loisirs déconfinement société culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter