• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

CARTES - Elections européennes: en Alsace, le Bas-Rhin place LREM en tête, le Haut-Rhin vote Rassemblement national

Les élections européennes ont été organisées le 26 mai 2019 en France / © Claude Prigent/MaxPPP
Les élections européennes ont été organisées le 26 mai 2019 en France / © Claude Prigent/MaxPPP

La liste du Rassemblement national est gagnante dans le Haut-Rhin, comme dans la région Grand Est et en France. En revanche dans le Bas-Rhin, la liste LREM/Modem remporte le plus de bulletins exprimés lors des élections européennes du 26 mai 2019. 

Par M.C.

A l'issue du scrutin, le taux de participation dans le Bas-Rhin s'établit à 51.33% contre 42.33% lors des européennes de 2014. C'est un peu plus qu'au niveau national, 50,12 %. Sur les 34 listes engagées, le département a placé en première position  celle de Nathalie Loiseau pour LREM/Modem avec 23.93 % des bulletins exprimés, une exception dans le Grand Est, devant le Rassemblement national, parti de Marine Le Pen, qui totalise 22.7 % et EELV, 15.41 %. Les résultats seront définitifs après proclamation par la commission nationale de recensement des votes, au plus tard le jeudi 30 mai 2019", rappelle la préfecture du Bas-Rhin.
  • Tous les résultats par commune, département et région à retrouver ici
Dans le Haut-Rhin, le taux de participation est de 49,58 % contre 41,4 % en 2014, là aussi en forte hausse. Comme dans les huit autres départements de la région, la liste RN conduite par Jordan Bardella y arrive en tête, avec 25,78%, devant LREM/Modem, 21,58 %, et EELV, 13,94 %. Un score plus élevé pour le RN qu'au niveau national, 23,31% des votes. Europe-Ecologie les Verts confirme en Alsace sa troisième place sur le podium national, 13,47%. Les scores dans les deux départements alsaciens sont même plus élevés. Les pourcentages de la liste LREM, qui obtient 22,41% des suffrages en France, sont supérieurs dans le Bas-Rhin et légèrement inférieurs dans le Haut-Rhin.
 

Les résultats dans le Grand Est : le RN en tête dans tous les départements sauf dans le Bas-Rhin

 

Les résultats en France
 

La réaction de Brigitte Klinkert, présidente du conseil départemental du Haut-Rhin


"L'écologie renforcée par le scrutin européen" : la réaction d'Europe-Ecologie les Verts Alsace

"Le résultat des écologistes constitue une satisfaction. Mais il s'agit surtout d'un signal fort. Nos concitoyens, ici en France comme ailleurs en Europe, veulent que la lutte contre le dérèglement climatique ne soit plus seulement une formule mais une orientation centrale des politiques européennes. Surtout, en préférant l'original à la pâle copie, les électrices et les électeurs attendent des décisions fortes. Ici en Alsace, les travaux du GCO doivent être interrompus immédiatement !
Nos élus locaux, trop confortablement installés depuis longtemps doivent faire évoluer leur logiciel et lutter contre l'étalement urbain, contre la disparition des services publics, pour la réactivation des lignes ferroviaires de proximité... .
Nous sommes aussi fiers de pouvoir compter sur un nombre accru d'eurodéputés de combat qui seront présents sur le terrain des luttes contre les scandales environnementaux tel Stocamine !
Le groupe vert, renforcé, constitue le rempart le plus puissant aux nationalistes car les politiques libérales et austéritaires alimentent le rejet du politique en déménageant les territoires plutôt que de les revitaliser. Ce score nous engage pour la suite. Il s'agira de construire une offre alternative dans la perspective des élections municipales et régionales. L'Alsace fut le berceau de l'écologie politique. Il est temps qu'elle devienne le berceau d'une gouvernance qui met l'écologie au coeur de nos vies."

Rappel des résultats de 2014

En 2014, l’Alsace avait placé en tête la liste du FN conduite par Florian Philippot ("Non à Bruxelle, oui à la France") avec 27,21%. (25,31 des bulletins exprimés dans le Bas-Rhin et 30,05% dans le Haut-Rhin. La liste UMP de Nadine Morano était arrivée en deuxième position avec 24,29% au niveau régional (24,89% dans le Bas-Rhin et 23,40% dans le Haut-Rhin. Loin derrière arrivait celle de gauche emmenée par Edouard Martin qui avait recueilli 11,72%. (13,21 % dans le Bas-Rhin et 9,51% dans le Haut-Rhin).

A lire aussi

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus