Cattenom : la production électrique au ralenti

Avec une baisse de 15% de la consommation électrique et moins de la moitié du personnel présent, la centrale nucléaire électrique de Cattenom en Moselle adapte son fonctionnement
 
© France 3 Lorraine
C’est l’une des conséquences du confinement et de la mise en sommeil de nombreuses entreprises, commerces et usines, la consommation électrique est en baisse sensible en Lorraine comme partout en France : 15% en moins en moyenne par rapport à la même période l’an dernier.

Sur le site EDF de Cattenom en Moselle, depuis une quinzaine de jours, la centrale tourne au ralenti avec la présence de moins de la moitié de ses effectifs (627 personnes contre plus de 1400 habituellement).

Rappelons qu’au début de l’épidémie, deux cas de coronavirus avaient été confirmés à la centrale. Une quinzaine de salariés en contact avec eux avait été mise en confinement.

Depuis, la politique clairement affichée par la direction est celle de la protection de ses salariés dans la mesure de la continuité de ses services.  

Nous devons garantir l’essentiel : la conduite de nos réacteurs et la maintenance -Thierry Rosso Directeur de la Centrale Nucléaire de Cattenom-

Profitant  de cette baisse de régime, un des réacteurs de la centrale mosellane a été mis à l’arrêt pour permettre des opérations de maintenance. La direction du site assure que dès que l’activité économique sera relancée et par conséquence, dès que les besoins électriques seront en hausse, la centrale saura répondre.

Aujourd’hui nous nous adaptons à la baisse, demain nous saurons nous adapter à la hausse

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nucléaire environnement