Cazeneuve à propos du concordat : "il n'est pas question de le remettre en cause"

Lors des questions au gouvernement au Sénat, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a réaffirmé qu'il n'était pas question de toucher au concordat. Seules des évolutions concernant l'enseignement religieux et l'interdiction du blasphème font l'objet d'une réflexion a précisé le ministre