Cernay : un taureau s'échappe de l'abattoir, il est abattu par la gendarmerie

Publié le Mis à jour le

Un taureau de 800 kg, de race limousine, a réussi à s'enfuir de l'abattoir de Cernay. L'animal s'est réfugié dans un bosquet proche d'un lotissement et d'un axe routier très fréquenté. La gendarmerie n'a eu d'autre choix que de l'abattre.

Après avoir défoncé deux barrières à l'abattoir de Cernay (Haut-Rhin), un taureau en furie, a pris la poudre d'escampette, lundi 29 octobre, un peu avant 13 heures. L'animal s'est alors retrouvé sur la voie rapide, la RN83, un axe routier très fréquenté reliant Belfort à Colmar, semant la zizanie.

Un témoin, aux premières loges du haut de son appartement d'un lotissement tout proche, raconte: "Depuis ma cuisine, j'ai tout vu de l'histoire qui a bien duré deux heures. J'ai vu le taureau sur la voie rapide et des gens qui courraient derrière lui sur la route. Le taureau s'est réfugié dans un champ juste à côté d'une petite forêt." 

Le vétérinaire de l'abattoir n'a pas réussi à calmer le bovin, très nerveux, un taureau de 800 kg, de race limousine, malgré l'injection d'un tranquillisant à l'aide d'une fléchette. Il a alors été décidé d'abattre l'animal. 

"Deux paysans ont essayé de l'approcher mais le taureau a commencé à gratter la terre, prêt à charger...un gendarme a commencé à lui tirer dessus sans succès, puis l'hélicoptère est arrivé", poursuit le témoin, auteur des photos. 
 

C'est depuis l'hélicoptère du détachement aérien de gendarmerie de Meyenheim que l'animal a été abattu. Placée sous les ordres du commandant de compagnie de gendarmerie de Soultz-Guebwiller, la poursuite a mobilisé la brigade territoriale et le peloton de surveillance et d’intervention de gendarmerie de Cernay, la police municipale de Cernay et la brigade verte.