Présidentielle en Lorraine : ces grandes villes qui ont voté Macron

Si le Grand Est a voté majoritairement en faveur du front national, dimanche 23 avril 2017, lors du 1er tour de la présidentielle, dans les grandes villes de Lorraine (Metz, Nancy, Epinal, Bar le Duc), c'est Emmanuel Macron arrive en tête des suffrages. 

«Macron a pris les grandes villes, Le Pen a pris les campagnes» analysait Jean-François Copé. Et cela se  vérifie en Lorraine

Le point dans les grandes villes Lorraine :

Nancy : dans la cité des ducs, l’ex ministre de l’économie arrive en tête du vote de ce 1er tour de l’élection présidentielle avec 28,46% des voix devançant Francois Fillon (22,80%) et Jean-Luc Mélenchon (21,95%) loin devant le front national qui affiche un score de 10,68%

A Nancy ce dimanche 23 avril 2017, une cinquantaine de militants s'étaient donnés rendez-vous dans un café de la place Stanislas. Ambiance de victoire mais sans triomphalisme...
Reportage de Lodoïs Gravel et d'Arnauld Salvini
La qualification et le score d'Emmanuel Macron ont été célébrés hier soir par ses soutiens. A Nancy une cinquantaine de militants s'étaient donnés rendez-vous dans un café de la place Stanislas. Ambiance de victoire mais sans triomphalisme... Lodoïs Gravel - Arnauld Salvini

Metz : le candidat d’En marche la France décroche le score le plus important  (26,7 %), suivi par le représentant de la France insoumise  (20,4 %). Marine Le Pen et François  Fillon sont ex aequo (18,8 %).

Bar-le-Duc : dans la ville préfecture de la Meuse, Emmanuel Macron  devance Marine Le Pen. Il arrive en tête avec 25,56 % des suffrages. Verdun en revanche a préféré placer en tête  la candidate du Front National

Epinal : la cité de l’image fait exception dans le département vosgien en  donnant sa préférence à Emmanuel Macron qui affiche un score de près de 25%. Marine Lepen est largement distancé avec 18,5% des suffrages. La candidate du Front nationale est loin de son score obtenu à Charmes avec 33% des scrutins exprimés en sa faveur

L'analyse de François Laval, directeur sciences Po Nancy
L'analyse de François Laval, directeur du campus nancéien de Sciences Po