Sécheresse : quelles restrictions de consommation d'eau en Champagne-Ardenne ?

Peut-on arroser son jardin, laver sa voiture, ou remplir sa piscine ? On fait le point sur les restrictions qui s'appliquent dans la Marne, les Ardennes, l'Aube et la Haute-Marne en raison de la sécheresse.

La sécheresse s'étend en Champagne-Ardenne. En fonction de la gravité de la situation, quatre niveaux existent : vigilance, alerte, alerte renforcée et crise.

En cette fin juillet, une partie de la Haute-Marne est placée en crise, le niveau le plus élevé de restriction de consommation d'eau. Dans le reste de notre région, certains secteurs sont placés en alerte renforcée, d'autres en alerte.

Quels comportements faut-il respecter, selon la gravité de la sécheresse ? Nous faisons le point grâce au module interactif ci-dessous. Il détaille pour chaque type d'usage de l'eau les mesures prévues par le ministère de la Transition écologique.

    On peut noter par exemple l'interdiction de l'arrosage des potagers entre 11h et 18h dans les zones en alerte. La plage horaire est de 9h à 20h dans les zones en alerte renforcée et en crise.

    Autre exemple, le lavage des véhicules. Il est interdit chez soi, dès qu'on franchit le seuil d'alerte. Dans une station de lavage, l'interdiction totale ne s'applique que dans les zones en crise.

    Il faut toutefois noter que ces mesures générales peuvent être adaptées par les préfectures en fonction de la situation locale. Découvrez dans la suite de cet article la situation actuelle département par département. Les cartes proposées ci-dessous respectent la légende suivante :

    • en rouge : les zones en crise
    • en orange : les zones en alerte renforcée
    • en jaune : les zones en alerte
    • en gris : les zones en vigilance

    Ardennes

    "L'absence de précipitations et les conditions estivales observées dans les Ardennes depuis la fin du printemps impactent très défavorablement la situation hydrologique des eaux de surface et la situation hydrogéologique des nappes", indique la préfecture sur son site. En conséquence, des mesures de restriction sont prises sur une partie du territoire départemental.

    Le bassin Meuse et Chiers et le bassin Affluents crayeux de l'Aisne aval sont en alerte. Le bassin Craie de Champagne Nord est lui placé en vigilance.

    Les restrictions qui s'appliquent sont consultables en détail sur le site de la préfecture.

    Aube

    "À la faveur des températures élevées, la situation se dégrade progressivement dans le département", précise la préfecture dans un communiqué daté du 20 juillet. "Les prévisions météorologiques à court et moyen terme (pluviométrie et température) ne laissent pas présager une amélioration significative de la situation", ajoute-t-elle.

    En conséquence, le bassin Seine amont est placé en alerte à compte du 22 juillet. Le bassin Vanne amont reste en alerte renforcée et celui des affluents crayeux Aube et Seine en alerte. Le reste du département est en vigilance.

    Le détail des restrictions est consultable sur le site de la préfecture.

    Marne

    Dans la Marne, comme l'indique la préfecture, cinq bassins sont placés en alerte depuis le 15 juillet 2023 : Affluents crayeux Marne et Aisne aval, Affluents crayeux Aube et Seine, Brie et Tardenois, Grand Morin et Petit Morin. Par ailleurs, deux autres bassins sont en vigilance : Craie de Champagne nord et Craie de Champagne sud et centre.

    L'ensemble des mesures de restriction qui s'appliquent est disponible sur le site de la préfecture.

    Haute-Marne

    Le département de la Haute-Marne est le seul de Champagne-Ardenne à atteindre le niveau crise sur une partie de son territoire.

    Le bassin Saône amont est soumis aux restrictions les plus drastiques, avec notamment interdiction d'arroser les espaces verts, de remplir ou de vidanger les piscines privées, de laver les véhicules même dans les stations de lavage. Le reste du département est placé en alerte.

    Les mesures qui s'appliquent sont consultables en détail sur le site de la préfecture.

    Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
    Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
    choisir une région
    France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité