SNCF : une pièce métallique démontée volontairement aurait pu créer un déraillement sur la ligne Paris-Strasbourg

Plusieurs actes malveillants volontaires ont été constatés sur la ligne Paris-Strasbourg, notamment dans la Marne ont entrainé des arrêts de trains et auraient pu causer un déraillement.

Le jeudi 2 août, peu après minuit, en Champagne-Ardenne, un agent de la SNCF a découvert qu’une pièce métallique avait été démontée puis posée sur les rails, un acte susceptible de causer un déraillement, selon une source policière citée par nos confrères de l'AFP.

Plusieurs dégradations et actions malveillantes ont été signalées sur la ligne reliant Paris à Strasbourg.

D'abord, plusieurs trains traversant la Seine-et-Marne ont été la cible de jets de projectiles brisant des vitres et entraînant l'immobilisation de trains, au niveau du tunnel de Chessy. 

Plus tard dans la soirée, toujours sur la même ligne, un TER a percuté une plaque de béton, sans faire de blessés.

Une enquête pour "dégradations de biens privés destinés au transport de voyageurs", "actes de malveillance" et "entrave à la circulation des trains" a été ouverte.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité