Consternation après des tags retrouvés sur les églises et d'autres bâtiments à Munster

Des églises et des bâtiments ont été vandalisés dans la nuit de vendredi 22 à samedi 23 mai à Munster dans le Haut-Rhin. Des tags ont été inscrits comme "666", le chiffre du diable, ou encore "Anarchie vaincra". La brigade de gendarmerie de Munster a lancé un appel à témoins.

Les ambulances Jacquat comme d'autres bâtiments et édifices religieux de Munster ont été tagués.
Les ambulances Jacquat comme d'autres bâtiments et édifices religieux de Munster ont été tagués. © Denis Jacquat
La paisible commune de Munster s'est réveillée ce samedi 23 mai sous le choc. L'église catholique et protestante, les ambulances Jacquat, les façades de deux banques, le complexe sportif évolutif couvert (Cosec) ainsi que la gare de Munster et son distributeur de billets de train ont été ainsi vandalisés. Les gendarmes y ont retrouvé des tags à la bombe rouge, jaune, et verte. Des tags aux slogans de type "Anarchie vaincra", le chiffre "666" celui du diable ou encore des escargots. 


Entre consternation et incompréhension


Denis Jacquat, gérant des ambulances du même nom, a découvert samedi matin "porcherie" sur la façade de l'entreprise. L'ambulancier est consterné, "je n'ai pas compris l'objectif de ce tag. Le ou les auteurs que voulaient-ils dire? Nous reprochent-ils d'avoir transporté des malades du Covid-19 ? Je ne comprends pas le message"
Si la commune a déjà connu des épisodes de tags, il y a un ou deux ans, c'est la première fois, que tant de bâtiments, et en une seule nuit ont été tagués "A Munster après minuit tout l'éclairage public est éteint, peut-être c'est ce qui a permis aux auteurs de taguer sans se faire voir?"
 
Différents bâtiments ainsi que les églises catholique et protestante ont été tagués dans la nuit de vendredi 22 à samedi 23 mai.
Différents bâtiments ainsi que les églises catholique et protestante ont été tagués dans la nuit de vendredi 22 à samedi 23 mai. © Steven Zeh

La gendarmerie lance un appel à témoins afin de retrouver les auteurs des tags. Toute personne pouvant fournir des informations sur ces dégradations est invitée à contacter la brigade de gendarmerie de Munster au 03.89.77.30.51.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter