Coronavirus : des jeux et des visites virtuelles pour découvrir les musées d'Alsace pendant le confinement

Visites virtuelles, jeux en ligne, coloriages... les musées d'Alsace s'adaptent au confinement et s'invitent à la maison pour faire passer le temps. Encore un peu de patience, la réouverture des lieux culturels n'est pas pour tout de suite.
Pendant le confinement, la cité de l'automobile de Mulhouse présente en vidéo ses voitures mythiques.
Pendant le confinement, la cité de l'automobile de Mulhouse présente en vidéo ses voitures mythiques. © Vincent Voegtlin / Maxppp
Se cultiver tout en restant chez soi, c'est possible avec les offres proposées par les musées en Alsace et dans les pays frontaliers comme en Suisse. Si de nombreux musées ont fait le choix de la visite virtuelle, d'autres alimentent leurs réseaux sociaux de jeux et de publications culturelles. Voici une sélection de 12 musées à (re)découvrir en ligne.

 

1. Musée des arts urbains et du street art - MAUSA Vauban

Le musée des arts urbains et du street art (MAUSA) à Neuf-Brisach (Haut-Rhin) propose à la fois une visite virtuelle et des coloriages. Ces derniers sont inspirés d'oeuvres existantes, comme celles de Chanoir ou du street artiste londonien Pure evil. Ils sont à retrouver et à imprimer sur le site du musée et sur sa page Facebook
  

2. Musée Unterlinden 

Le musée Unterlinden à Colmar (Haut-Rhin), qui couvre près de 7.000 ans d'histoire, propose plusieurs activités comme la découverte des collections en ligne. À quoi s'ajoutent les expositions virtuelles, en cours ou à venir, comme celles des gravures d'Albrecht Dürer ou du couple de sculpteurs Jean Longuet et Simone Boisecq. En plus des visites virtuelles, le musée s'est également mis aux podcasts avec des décryptages à écouter sur Deezer et sur Spotify ou encore directement sur son site. 


3. Mémorial Alsace Moselle

"Vous ne pouvez pas venir mais on vient à vous", telle est la devise du directeur du mémorial Alsace Moselle, Jean-Pierre Verdier pendant le confinement. Situé à Schirmeck, le mémorial retrace l'histoire des Alsaciens et des Mosellans qui ont changé de nationalités à quatre reprises. En plus de la visite disponible en ligne avec une vue à 360°, des visites avec guide seront enregistrées dans les prochains jours. "On n'est pas moins présent qu'avant mais l'ambiance particulière du musée est difficile à rendre", estime le directeur.
 

Il faut rassurer les gens, l'Alsace à l'image d'une région dévastée.
- Jean-Pierre Verdier, directeur du mémorial Alsace Moselle.


Mais selon lui, le plus dur reste peut-être à venir. "Quand on ne pourra toujours pas accueillir les visiteurs, l'idée est de travailler sur la sécurité sanitaire, montrer que le musée est un endroit sûr. Il faut rassurer les gens, l'Alsace à l'image d'une région dévastée. Je pense qu'on va compter sur les locaux."
  

4. Musée Lalique

Le musée Lalique, consacré au maître verrier René Lalique, à Wingen-sur-Moder (Bas-Rhin), propose chaque jour, sur sa page Facebook, des devinettes autour du verre et du cristal ainsi que des puzzles. Le musée en profite également pour faire découvrir quelques pièces de sa collection, comme ce pendentif : 
  


5. Musée alsacien 

Le musée alsacien de Strasbourg (Bas-Rhin) présente quant à lui ses pièces "coup de coeur" sur sa page Facebook. Chaque jour, une personne de l'équipe prend sa plume pour décrire son oeuvre favorite, comme celle de Lise, une volontaire en service civique : 

6. La cité de l'automobile

Située à Mulhouse (Haut-Rhin), la cité de l'automobile, dédiée à la collection Schlumpf, propose de visiter le musée autrement, allant de voiture en voiture. Le musée a lancé un ABCdaire pour en connaître davantage sur chacune de ces voitures mythiques. Avec la saison 1 de Cultissime, le musée présente un chef-d'oeuvre automobile par épisode. Et le premier est dédié à la Ferrari Type 250GT Coupé. 
 

 

7. La cité du train

La cité du train de Mulhouse, qui met à l'honneur le patrimoine de la SNCF, propose de suivre un parcours sans bouger de chez soi. La visite virtuelle du musée est disponible en accès libre depuis l'application SAM! (Sud Alsace Museums) avec des vues à 360°. De quoi voyager tout en restant à quai. 
  

8. Le Pixel museum

"On s'est dit pourquoi ne pas ramener le musée chez eux et on a créé le hashtag Pixel chez vous", déclare Mathieu Bernhardt, responsable communication évènementiel du Pixel museum à Schiltigheim (Bas-Rhin). Le musée dédié aux jeux vidéos n'a pas hésité à jouer sur son côté "rétro et vintage" en créant un "Skyblog, un ancien réseau social" pour y partager les anciennes Playstation et autre Game Boy. Le musée est également présent sur Myspace
 


"Avec le moment qu'on vit, c'est bien de s'évader un peu. On a demandé aux gens qui nous suivent ce qu'ils collectionnent aussi. C'est l'optique du jeu vidéo, de fédérer et de partager", poursuit Mathieu Bernhardt. Et pour continuer à "faire vivre le musée", le responsable communication ne lésine pas sur l'humour, comme avec cette publication :


9. Musée Electropolis

Consacré à l'histoire de l'électricité, le musée Electropolis de Mulhouse a mis en place une visite virtuelle disponible sur l'application SAM! ainsi que sur Google Arts and Culture. De l'histoire des radiateurs à la fée électricité, quatre expositions sont à retrouver sous la forme d'histoires. 
  


10. La fondation François Schneider

Le centre d'art contemporain de la fondation François Schneider à Wattwiller (Haut-Rhin) propose toute l'année une programmation consacrée au thème de l'eau. Depuis le confinement, le musée reste actif sur sa page Facebook en proposant notamment des jeux et des planches de BD à dessiner. 
  

11. Musée Vodou

Le château/musée Vodou de Strasbourg propose plusieurs formules de visites virtuelles, allant de 3 à 6 euros. La nouvelle exposition temporaire porte sur la "Magie religieuse et les Pouvoirs sorciers." Quelques clichés de cette exposition sont disponibles sur la page Facebook.
  

12. Fondation Beyeler

Les musées des pays frontaliers s'adaptent aussi au confinement. Le musée d'art moderne de la fondation Beyeler à Riehen, près de Bâle, en Suisse, a mis en place un programme en ligne ainsi qu'un défi sur Instagram. Depuis le 13 avril, les utilisateurs sont invités à recréer des scènes connues de l'artiste Edward Hopper et à publier leur photo sur Instagram avec le hashtag "FollowHoppersView."
 
Voir cette publication sur Instagram

"We are all Edward Hopper paintings now": The artist captured the loneliness of modern life. Nowadays his paintings seem more actual than ever. 🍃🌳⠀ ⠀ ➡️ We invite you to #FollowHoppersView for our new social media challenge. ⠀ ⠀ Create or recreate your own "Hopperesque" scenes! Get inspired by the painters view and take a picture out of your daily social isolation. Share your images or videos with us by using #FollowHoppersView and tagging @fondationbeyeler. ⠀ ⠀ A selection of all entries will be reposted on our Instagram Feed and Stories. We look forward to your photos. 💫⠀ ⠀ The idea was developed in collaboration with "Hochschule für Gestaltung und Kunst" @hgk_fhnw @institut_lgk_llad.⠀ ⠀ #MuseumFromHome #FondationBeyeler #EdwardHopper #Hopper @hoppers_blick_folgen⠀ ⠀ Credit: Edward Hopper, "Cape Cod Morning", 1950, Oil on canvas, 86.7 x 102.3 cm, Smithsonian American Art Museum, Gift of the Sara Roby Foundation, © Heirs of Josephine Hopper / 2019, ProLitteris, Zurich⠀

Une publication partagée par Fondation Beyeler (@fondationbeyeler) le


Et il va falloir attendre encore quelques mois avant de pouvoir remettre les pieds dans un musée. D'après les dernières annonces d'Emmanuel Macron, les musées ne font pas partie de la liste des établissements dont la réouverture est prévue à partir du 11 mai.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement : envie d'évasion santé société musée culture