Couvre-feu à 18 heures : les conséquences en Lorraine

La décision d’avancer le couvre-feu de deux heures concerne quinze départements de l’hexagone, dont les quatre départements lorrains. Mode d’emploi de ce qui change à compter du samedi 2 janvier.

La place Stanislas illuminée mais sans public pour les festivités de la Saint-Nicolas 2020.
La place Stanislas illuminée mais sans public pour les festivités de la Saint-Nicolas 2020. © Jean-Christophe Dupuis-Rémond. France Télévisions

L’interdiction de déplacement est avancée de deux heures par les Préfets des quatre départements, conformément aux annonces gouvernementales, et notamment à celles d’Olivier Véran, ministre de la Santé, face à l’augmentation des cas de Covid dans plusieurs régions françaises.

En conséquence, les commerces et services assimilés, ainsi que les établissements recevant du public devront baisser rideau à 18 heures. 

Activités professionnelles

Selon le Préfet de Meurthe-et-Moselle, Arnaud Cochet, les règles qui encadraient le couvre-feu jusque-là restent les mêmes, notamment en ce qui concerne les dérogations. Les salariés pourront travailler au delà, mais l'accueil du public devra s'arrêter impérativement à 18 heures.

Livraison à domicile.
Livraison à domicile. © Mustafa Mohammad FTV

Les activités professionnelles "s’exerçant au domicile du client ne peuvent avoir lieu qu’entre 6 heures et 18 heures" précise la Préfecture des Vosges dans un communiqué. La vente à emporter est également concernée par la mesure, elle devra cesser à l'heure du nouveau couvre-feu, même si les activités de livraison restent possibles.

Scolarité

Rien ne change concernant l’école et les crèches. La scolarité et la garde des enfants pourront se prolonger au-delà de l’heure du couvre-feu. Les parents devront se munir d’une attestation pour aller récupérer leurs enfants. Les élèves qui regagneront leur domicile après 18 heures devront avoir sur eux une attestation donnée par les établissements justifiant le déplacement. Idem pour les étudiants.

Loisirs

Toutes les activités de loisirs en plein air devront s’arrêter désormais à 18 heures. Les promenades, comme le sport sur la voie publique sera proscrit au-delà de cette limite. Les activités extrascolaires prévues avant 20 heures jusqu’à la fin des vacances de Noël seront "tolérées". Mais à partir du lundi 4 janvier et le retour de l’école, les activités extrascolaires devront cesser à 18 heures. La Préfecture des Vosges précise également "qu’en l’absence de motif dérogatoire le permettant, l’accès aux lieux de culte ne sera pas possible".

Les nouvelles promenades accueillent encore des promeneurs.
Les nouvelles promenades accueillent encore des promeneurs. © Xavier Claeys / France 3 Champagne-Ardenne

Soins

Il sera possible de se rendre à un rendez-vous médical ou dans une pharmacie au-delà de l’heure fatidique : là encore, une attestation devra justifier le déplacement, comme c’était déjà le cas actuellement dès 20 heures. En résumé, les dérogations en vigueur avant le 2 janvier le resteront pour ce nouveau couvre-feu.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement santé société coronavirus/covid-19