Covid-19 : Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle et Vosges, la Lorraine est reconfinée pour 4 semaines, voici les détails

La pression s'accentuait ces derniers jours sur les établissements hospitaliers de Lorraine. Ce mercredi 31 mars, nos quatre départements sont cette fois tous au-dessus du seuil d'alerte maximale de 250 cas pour 100.000 habitants. Emmanuel Macron a annoncé de nouvelles mesures de protection.

Le Covid-19 met une nouvelle fois les services de réanimation en tension.
Le Covid-19 met une nouvelle fois les services de réanimation en tension. © France Télévision

Emmanuel Macron a présenté mercredi 31 mars 2021, les nouveaux ajustements pour permettre de favoriser la lutte contre la pandémie de Covid-19 et de ses variants.

 Les règles qui s’appliquent dans les quatre départements lorrains, à partir de samedi 19h et pour quatre semaines:

Déplacements

Economie

Commerces

Modification des vacances scolaires

Scolarité

Télétravail

Activités sociales

Culte

La Lorraine est dans le rouge

Le dernier rapport transmis mercredi 31 mars 2021 par l'agence régionale de santé (ARS) du Grand-Est est sans appel : tous les départements lorrains affichent désormais un taux d’incidence supérieur à 250 cas pour 100.000 habitants:

Et la conséquence de cette accélération des contaminations dans notre région se fait durement ressentir sur la presque-saturation des lits de réanimation dans les établissements hospitaliers de Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle et Vosges : les quatre départements affichent désormais tous le même taux d'occupation, 95,9%.

4.212 morts du covid en Lorraine

Selon les chiffres de l'ARS, au 30 mars, la Lorraine comptait 1.437 nouveaux malades du covid en 24 heures et 1.263 hospitalisés dont 236 en réanimation. Depuis le début de la pandémie, le 1er mars 2020, 4.212 Lorrains son morts du covid.

Désormais, les Lorrains, comme les habitants des autres régions passées dans le rouge attendent les décisions qui seront annoncées ce mercredi par Emmanuel Macron, le président de la République.
Sera-ce un confinement "strict et court" comme le réclame certains élus de notre région ? Réponse à vingt heures.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société