Les 2 associations de Malgré-nous déboutées à l'encontre des auteurs de "Das Reich"

Le juge des référés déclare que les associations de Malgré-nous du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, ADEIF 67 et 68, sont irrecevables pour agir, leur assignation pour diffamation publique est rejetée.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Selon le juge des référés, les 2 associations ne se conforment pas à l’esprit de la loi. Leur demande ne peut donc pas être retenue. Le jugement ne tranche pas le différend qui oppose les deux associations et les auteurs du film sur le fond.

En effet, les 2 associations de Malgré-nous avaient attaqué en diffamation publique l'auteur et le producteur du documentaire "Das Reich, une division SS en France" :

Ce documentaire avait d'abord été diffusé sur ARTE et ensuite sur France 3. En portant l'affaire devant la chambre des référés civils du TGI de Strasbourg, les associations voulaient mettre en avant "la déformation des faits", selon leur avocat.
Le documentaire annonçait le chiffre de "6000 Alsaciens enrôlés...et que le gros des troupes était composé d'Alsaciens".

Suite à cela, le chiffre de 6000 avait été revu à la baisse dans une version corrigée du documentaire mais malheureusement,  le DVD a été mis en vente dans la version initiale, d'avant la correction. Les deux associations de Malgré-nous alsaciens avaient demandé le retrait du DVD.