"Earth hour" en Lorraine : une heure sans lumière pour défendre l'environnement

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jean-Christophe Dupuis-Rémond
© BERTRAND LANGLOIS / AFP

Ce samedi 19 mars 2016, le Fonds mondial pour la planète (WWF) invite la planète à éteindre symboliquement les lumières pour  la 10e édition de l'"Earth hour", en français "une heure pour la terre". Une opération qui sera suivie en Lorraine de 20h30 à 21h30.

Ce samedi 19 mars 2016 marque la 10e édition de l'"Earth hour", en français "une heure pour la terre", une opération mondiale initiée par le World Wildlife Fund (Fonds Mondial pour la nature, WWF) destinée à "mettre en lumière les actions climatiques". Une pause lumineuse des édifices publics à laquelle chacun peut participer en coupant les lumières chez lui, symboliquement, pendant une heure, de 20h30à 21h30 en France (à Paris, extinction de la Tour Eiffel [photo] ou encore du palais de l'Elysée), comme en Lorraine. Un engagement pour la planète.

A Metz :

Une soixantaine d'édifices publics et de monuments sont concernés : hôtel de Ville, Cathédrale, Temple Neuf, Porte des Allemands, gare SNCF, Porte Serpenoise ou encore le buste de Verlaine en contrebas de l'Esplanade.
Selon le Républicain Lorrain qui cite la mairie de Metz, la puissance consommée de l’ensemble de ces bâtiments est de 245.270 watts/heure, dont 93 920 pour la cathédrale.

A Nancy :

Lacité ducale éteindra les lumières de plusieurs bâtiments : les façades de l’Hôtel de ville, les pavillons de la place Stanislas, l’Arc Héré, la façade du Palais du gouverneur et l’hémicycle Charles de Gaulle.

2016, 10eEarth Hour

Cette 10e édition débutera aux îles Fidji avant de gagner l'Asie, l'Europe puis l'Amérique. L'Earth Hour est à suivre sur le site internet dédié et sur la page Facebook de l'événement.
Passez en mode action pour Earth Hour 2016

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.