A peine François Fillon descendu de l'estrade d'où il a annoncé mercredi 1er mars 2017 son maintien comme candidat à l'élection présidentielle 2017, les réactions ont fusé tous azimuth.

Ce mercredi 1er mars 2017, alors que l'UDI annonce, en réaction, "suspendre" sa participation à la campagne présidentielle de François Fillon, ce dernier est plus que jamais droit dans ses bottes.

A l'issue de la conférence de presse de la mi-journée au cours de laquelle il a annoncé le maintien de sa candidature en dépit d'une possible mise en examen, des soutiens politiques lorrains lui ont renouvelé leur confiance.

Le sénateur Meusien Gérard Longuet (Les Républicains) :


La député européenne de Meurthe-et-Moselle Nadine Morano (Les Républicains) :


En revanche à Gauche (Tweet de la Mosellane Aurélie Filippetti ci-dessous) comme à l'extrême-Droite, l'attitude du candidat de Droite à la présidentielle est fustigée.
 


Le député européen de Moselle Florian Philippot (Front National) : 
 


Phillipot : Fillon "ne peut plus faire campagne... par Europe1fr

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité