Cet article date de plus de 5 ans

Frontaliers français : pièce d'identité obligatoire pour rentrer en France

Du 13 novembre au 13 décembre 2015, l’entrée en France métropolitain, et chaque passage de la frontière, est subordonné à la présentation d'un passeport ou d'une carte d’identité en cours de validité. Y compris pour les français, que vous soyez en train, avion ou voiture.
Dans le cadre de la 21ème Conférence des parties à la Convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique (COP21) à Paris, du 30 novembre au 11 décembre 2015, le Gouvernement français a décidé de rétablir les contrôles aux frontières intérieures (routières et ferroviaires).

L'Etat met ainsi en oeuvre le paragraphe 1er de l’article 23 du Code frontières Schengen et de rétablir les contrôles aux frontières intérieures terrestres (routières et ferroviaires), avec la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne, la Confédération Suisse, l’Italie et l’Espagne, ainsi que dans des aéroports internationaux, pour la période du 13 novembre au 13 décembre 2015.

La Préfecture de région, dans son communiqué du jeudi 12 novembre 2015, précise que ce dispositif "habituel lors de la tenue des grands événements internationaux a déjà été mis en oeuvre pour le sommet de l’OTAN à Strasbourg en 2009."

"Il s’agit d’un rétablissement des contrôles aux frontières limité dans le temps, qui a précédemment démontré son utilité pour garantir le bon déroulement de ces rencontres et assurer la sécurité du grand public."


Le communiqué diffusé par la préfecture de la Région Lorraine (pdf. 72 Ko) :

COP21 : conditions d'entrée en France

durée de la vidéo: 00 min 51
COP21 : les contrôles aux frontières ©France 3 Lorraine

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société climat réchauffement climatique sécurité police international frontaliers