Gastro-entérite : le Grand Est passe au-dessus du seuil épidémique

Avec l'arrivée du froid en ce début d'automne, la gastro-entérite fait son retour. Selon les chiffres publiés par le réseau Sentinelles ce mercredi 26 septembre, le Grand Est est l'une des deux régions déjà au-dessus du seuil épidémique.

Le Grand Est est la région de France la plus touchée.
Le Grand Est est la région de France la plus touchée. © Réseau Sentinelles
Quelques semaines à peine après la rentrée scolaire, la gastro-entérite fait son apparition. Selon les chiffres dévoilés ce mercredi 26 septembre par le réseau Sentinelles, deux régions sont déjà au-dessus du seuil épidémique pour la semaine du 17 au 23 septembre : la Bretagne et le Grand Est. 

L'épidémie est particulièrement virulente dans le Grand Est. 166 cas pour 100.000 habitants ont été recensés, ce qui en fait la région la plus touchée de France, bien au-dessus du seul épidémique fixé à 128 cas. L'autre région concernée, la Bretagne, compte 135 cas pour 100.000 habitants. 

Dans toute la France, le nombre de personnes atteintes de gastro-entérite est élevé, mais le seuil épidémique n'est pas atteint au niveau national (115 cas pour 100.000 personnes). La région Centre-Val de Loire et la Corse (avec 41 et 44 cas pour 100.000 habitants) sont particulièrement épargnées, tandis que la Nouvelle-Aquitaine et les Hauts-de-France (123 et 120 cas pour 100.000 habitants) affichent des taux proches du seuil épidémique.  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter