Canicule : EDF arrête l'un des réacteurs de la centrale de Fessenheim

La mesure, provisoire, vise à limiter l'augmentation de la température de l'eau du Grand Canal Alsace engendrée par le nouvel épisode de canicule. 

La centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin).
La centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin). © France 3 Alsace
EDF a annoncé samedi avoir suspendu l'activité de l'un de ses réacteurs, alors qu'un nouvel épisode de canicule fait grimper le mercure dans 64 départements, dont le Haut-Rhin et le Bas-Rhin. Le second a également vu sa production réduite. Cette décision doit permettre de limiter l'échauffement de l'eau du Grand Canal d'Alsace, utilisée par la centrale pour refroidir les réacteurs et alimenter les circuits de fonctionnement avant d'être rejetée. Avec les grandes chaleurs, la température moyenne menace ainsi de dépasser le seuil autorisé de 28°C en aval du site.

La production de l’un des réacteurs avait déjà été réduite dans la nuit de jeudi à vendredi, toujours à cause des températures élevées. « En cas de fortes chaleurs, la centrale peut moduler la puissance de ses unités de production et les mettre à l'arrêt si nécessaire, afin de limiter l'échauffement de l'eau prélevée puis restituée au Grand Canal d'Alsace », expliquait alors EDF. 

L’entreprise précisait que cette mesure n’avait « aucun impact » sur la sûreté de la centrale, dont la fermeture est programmée lorsque l'EPR de Flamanville entrera en activité. Dès jeudi, EDF avait arrêté deux autres réacteurs à Saint-Alban, en Isère, et au Bugey, dans l’Ain.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
centrale nucléaire de fessenheim environnement nucléaire société fessenheim
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter