• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

L’ancien premier magistrat d’Alsace procureur de Paris ?

 Rémy Heitz, directeur des affaires criminelles. / © Christophe Morin. MAXPPP
Rémy Heitz, directeur des affaires criminelles. / © Christophe Morin. MAXPPP

Rémy Heitz qui a fait une partie de sa carrière en Alsace, notamment à la tête de la cour d'appel de Colmar, devrait remplacer François Molins au poste de procureur de Paris. Candidat de la chancellerie, il devrait être nommé officiellement dans quelques semaines

Par Marie Pouchin

Le ministère de la justice a choisi le remplaçant de François Molins, le procureur de Paris, devenu le visage de l’antiterrorisme en France. Ce sera Rémy Heitz, l’ancien premier magistrat d’Alsace, à la tête de la cour d’appel de Colmar de 2015 à 2017.


"Programme de prévention de la radicalisation"

L’actuel directeur des affaires criminelles et des grâces, (DACG) qui s’est fait connaître au début des années 2000 comme le "M. Sécurité routière" de Jacques Chirac a fait une partie de sa carrière en Alsace et en Lorraine. Il a notamment occupé le poste de procureur de la République à Metz, de 2008 à 2010 avant de présider la Cour d’appel de Colmar où il expérimentera un programme de prévention de la radicalisation.

Candidat de la chancellerie, Rémy Heitz devrait être officiellement  nommé dans les prochaines semaines sur décret présidentiel. Après sept ans en poste, François Molins pourrait, lui, rallier la Cour de cassation en novembre 2018.
 

Sur le même sujet

Estac : Benjamin Nivet annonce la fin de sa carrière

Les + Lus