Colmar : des fouilles archéologiques de grande ampleur autour de la cathédrale débutent ce lundi 2 mai

À partir du lundi 2 mai et jusqu'à la fin de l'année 2022, des fouilles archéologiques seront réalisées autour de la collégiale Saint-Martin de Colmar. Les archéologues y trouveront les restes d'un ancien cimetière.

Pendant plus de six mois à compter du lundi 2 mai, la place de la Cathédrale de Colmar changera d'aspect. Avant les travaux qui permettront de piétonniser le lieu, place aux fouilles archéologiques. Les experts savent qu'ils y retrouveront un ancien cimetière.

Peu de suspense sur ce que les archéologues découvriront lors de ces fouilles : "Plein de sépultures", annonce Eric Boës, directeur adjoint scientifique et technique à l'Inrap Alsace, l'Institut national des recherches archéologiques préventives. Car au Moyen-Âge, un cimetière entourait la bâtisse : "Il date du 13e siècle, au moins. Mais on peut supposer qu'il est encore plus ancien", explique le directeur adjoint.

Au fil du temps, la démographie colmarienne explose, et le cimetière autour de la collégiale Saint-Martin est évacué au début du 18e siècle. Le nouvel espace est alors aménagé en place, et a conservé son allure jusqu'à aujourd'hui.  

Mieux connaître les Colmariens du Moyen-Âge

Une quinzaine d'archéologues travailleront sur le chantier jusqu'en novembre, et libèreront le lieu pour le marché de Noël. L'équipe fouillera les sépultures dans le respect des personnes inhumées, et les squelettes prélevés seront étudiés en laboratoire.

On va en savoir plus sur l'histoire des maladies ou encore l'espérance de vie des Colmariens.

Éric Boës

Directeur adjoint scientifique et technique à l'Inrap Alsace

"L'histoire se remplit par petits trous historiques, qu'on essaie de combler par cette fouille", continue Eric Boës. Grâce aux études anthropologiques des squelettes, les archéologues et historiens espèrent en savoir plus sur qui étaient les Colmariens du Moyen-Âge : "On va vraiment passer au peigne fin, c'est le cas de le dire, tous les ossements qu'on va découvrir, sourit l'archéologue. On va en savoir plus sur l'histoire des maladies ou encore l'espérance de vie. Tous ces détails là ne sont pas forcément écrits dans les textes, on n'en a pas toujours parlé."

Le chantier ouvert au public en juin

En plus du cimetière, les archéologues espèrent retrouver les traces de chapelles et de maisons qui ont été détruites. Des fosses d'arbres plantés dans les dernières années du cimetières pourront également être visibles. Pour permettre aux Colmariens et Colmariennes d'en savoir plus sur les fouilles, une porte ouverte du chantier sera organisée dans le cadre des journées européennes de l'archéologie, autour du 20 juin.

Suite à ces fouilles, des travaux de réaménagement de la place commenceront en 2023. "Le chantier phare de notre mandature", des mots du maire (LR) de Colmar, Éric Straumann. Ce chantier doit éliminer les voitures de la place, pour permettre aux piétons et vélos de se réapproprier l'endroit : "Ça doit être un lieu de vie, pas un parking! Il faut que la place devienne un endroit apaisé", juge l'édile.

En plus de la suppression des places de stationnement, l'équipe municipale espère verdir le lieu, en remplaçant l'enrobé par des jardins. La fin des travaux est prévue à la fin de l'année 2023.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité