Colmar et Fessenheim parmi les villes où les écarts de salaires hommes-femmes sont les plus grands

© France 3 Alsace
© France 3 Alsace

Un rapport de l'Insee pointe deux villes du Haut-Rhin parmi les villes où l'écart des salaires entre les hommes et les femmes est le plus important. Si les chiffres pour la ville de Colmar sont peu élogieux, Fessenheim obtient même le record de la ville française où cet écart est le plus grand.

Par France 3 Grand-Est

C'est un triste record dont la ville de Fessenheim se passera. Selon un rapport de l'Insee, relevé la semaine dernière par Capital, la commune haut-rhinoise de 2 300 habitants est l'endroit en France où l'écart de salaire moyen entre hommes et femmes est le plus important.

Même si la loi prévoit qu' "à travail égal, salaire égal", la réalité est toute autre.

Les hommes payés un tiers de plus que les femmes à Fessenheim


Selon cette étude qui se base sur des chiffres de 2014, le salaire net horaire moyen est de 17,68 euros pour un homme alors qu'il n'atteint que 12 euros pour une femme. Un écart de 32,1/%, quasiment un tiers de différence, qui fait de Fessenheim la commune où les femmes sont les plus discriminées au niveau des salaires. Cet écart est quasiment le double de la moyenne nationale, mesurée sur les 771 principales aires urbaines de France, soit 16,4%.

Mais Fessenheim n'est pas la seule ville du département concernée. Colmar est également citée comme un mauvais exemple. Le salaire moyen net à l'heure est de 11,77 euros pour les femmes contre 15,37 euros pour les hommes. Une différence moins importante qu'à Fessenheim, mais qui représente tout de même un écart de 23,43% entre les deux sexes.

Toujours selon ce rapport, la ville où 'lon se rapproche le plus de la parité se trouve en Bretagne. Il s'agit de Rostrenen, petite commune des Côtes-d'Armor de 3124 habitants. L'écart de salaire moyen entre hommes et femmes n'est "que" de 2,6 %.

La parité effective... en 2186


Toujours selon l’Insee, le revenu salarial des femmes est encore inférieur de 24% à celui des hommes. Cet écart s’est légèrement réduit en 20 ans (il était de 27% en 1995) mais il est encore trop important. Selon le forum économique mondial, pour atteindre l’égalité salariale entre les deux sexes, il faudra attendre 2186.



Sur le même sujet

Entretien avec... Cédric Heitz, coach du CCRB

Près de chez vous

Les + Lus