Colmar : une jeune femme grièvement blessée par balle, la garde à vue du tireur présumé prolongée

Une jeune femme, militaire du régiment de marche du Tchad, a été grièvement blessée par balle dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 juin, dans un square de Colmar. Le suspect, un sexagénaire, a été placé en garde à vue.

Une jeune femme, militaire du régiment de marche du Tchad (RMT) de Meyenheim, a été grièvement blessée après avoir été touchée par un tir de fusil de chasse, ce dimanche 5 juin. Les faits se sont déroulés vers 1h du matin dans le square du Souvenir français à Colmar, à proximité du centre-ville.

Selon les éléments recueillis par notre équipe sur les lieux, il s'agit d'un conflit entre un riverain et un groupe d'une vingtaines de personnes, originaires de Nouvelle-Calédonie, dont une femme enceinte et un enfant dans une poussette. Le groupe, composé majoritairement de militaires résidant pour certains à Belfort, Rennes, Colmar ou Meyenheim, fêtait un anniversaire.

Le groupe avait d'abord envisagé de se rendre sur le Champ-de-Mars, avant d'opter pour ce square, plus calme. L'auteur présumé du tir serait venu une première fois leur demander d'arrêter de faire du bruit, leur annonçant qu'il allait prévenir la police s'ils n'obtempéraient pas. "Il est venu dans le parc, pour nous dire d'arrêter ce tapage nocturne. Nous nous sommes décalés plus loin dans le jardin, on a baissé la musique", selon l'un des participants, cousin de la victime.

Un peu plus tard, le riverain, âgé de 62 ans, est revenu, cette fois muni d'un fusil. Le groupe se serait avancé vers la rue du Ladhof jouxtant le square, pour ne pas être dans l'obscurité. Un moment de panique s'en est suivi. "Il s'est montré menaçant. On a pris peur, on s'est écartés."

Sous l’emprise de l’alcool

Trois personnes auraient alors tenté de désarmer l'homme, dont la jeune militaire. "On a essayé de saisir l'arme", poursuit le cousin de la jeune femme. "Mais par panique, je pense, il avait déjà le doigt sur la détente et le coup est parti."  Le projectile a atteint la jeune femme au ventre.

Des policiers, dont le commissariat se trouve à une cinquantaine de mètres, sont rapidement arrivés sur place et ont interpellé l'homme. "L'arme a été retrouvée dans un buisson à proximité. Le mis en cause, sous l’emprise de l’alcool, a été interpellé sur place et placé en garde à vue. Il présentait des blessures légères et a été vu par un médecin dans la nuit. Il n'a pas d'antécédent judiciaire", indique Catherine Sorita-Minard, la procureure de Colmar, dans un communiqué. 

Le pronostic vital toujours engagé

"Une enquête criminelle a été ouverte en flagrance pour tentative d’homicide volontaire, confiée au commissariat de Colmar." Des investigations sont toujours en cours afin de déterminer les circonstances des faits. La garde à vue du suspect va être prolongée.

La victime a été transportée en urgence absolue à l'hôpital Pasteur, ont indiqué nos confrères de France Bleu qui ont révélé l'informationLa jeune femme a été opérée ce dimanche matin. "Son pronostic vital est toujours engagé", précise la procureure de Colmar.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité