Disparition de Sandrine Wilhelm à Kintzheim en 2011 : son concubin mis en examen 8 ans après les faits

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jérome Gosset

C'est une affaire vieille de 8 ans qui vient de connaître un rebondissement inattendu. Le concubin de Sandrine Wilhem, une jeune femme disparue en novembre 2011 à Kientzheim, a été mis en examen pour "enlèvement, séquestration et homicide" par un juge d'instruction du tribunal de Colmar.

Le 7 novembre 2011 dans la soirée, Sandrine Wilhem, aurait quitté son domicile de Kintzheim (Bas-Rhin) sans ses papiers ni son téléphone. Malgré l'important dispositif de recherche déployé par la gendarmerie, la jeune femme de 25 ans est restée introuvable. Les chiens pisteurs perdant sa trace près d'un banc au lieu-dit Drei Spitz. Depuis, rien n'avait permis d'expliquer cette mystérieuse disparition. En 2015, la section de recherche de la gendarmerie de Strasbourg avait lancé un nouvel appel à témoin sur Twitter.  
Mais ce n'est que cette semaine que l'enquête semble avoir avancé avec la mise en examen le 5 décembre de son concubin Bruno S. pour "enlèvement, séquestration et homicide". Une mise en examen qui n' a pas été assortie d'une incarcération ou d'un contrôle judiciaire. L'homme a été laissé en liberté.