Festi'Jeux à Colmar ou l'art d'apprendre en s'amusant

Publié le Mis à jour le
Écrit par Amandine Munier

Le premier festival des jeux s'ouvre ce week-end au Koïfhus à Colmar. Son nom : "Festi'Jeux" ! Dédié aux jeux de société, l'événement s'annonce ludique et familial.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
"L'idée est de venir en famille, de se détendre, de profiter de l'instant, mais aussi d'apprendre à jouer en société, poser des règles et dialoguer" avance Céline Kern, vice-présidente des Vitrines de Colmar. Poussée par son complice d'Esprit BD, Boris Delanotte, cette dernière s'est lancée dans l'organisation de Festi'Jeux en s'entourant de Colmar Echecs, de Kinderspiel et de la ludothèque de Colmar.

durée de la vidéo: 01 min 47
Festi'Jeux à Colmar ou l'art d'apprendre en s'amusant ©France 3 Alsace

Bien qu'aucun thème ne définisse la première édition, les princesses Disney, les super-héros Marvel et autres personnages animés y sont omniprésents. Des jeux plus classiques comme les échecs et des ateliers créatifs sont également à découvrir tout le week-end. 

Moment nostalgie


Si Céline Kern confie qu'elle a su garder son "âme d'enfant", le président de Colmar Echecs, Jacques Mathis, se remémore volontiers des "dimanches pluvieux où la famille sortait Monopoly, Mille Bornes et autres Nain jaune". Il poursuit tout sourire : "au travers du eju et des échecs, on créé des ponts entre les générations, ce qui permet aussi de retrouver une part de son enfance". 

Plaire et instruire


Ame d'enfant oui mais Céline Kern aborde aussi les choses sous un angle pédagogique.

Ce genre de festival, où l'on va des jeux d'éveil dès 2 ans à la stratégie par le biais des échecs, peut appuyer des programmes scolaires, des habitudes de vie, faire passer des messages sans s'en rendre compte. 


Si petits et grands trouveront leur bonheur durant cette premier édition de Festi'Jeux, les organisateurs, eux, voient déjà plus loin... A terme, Céline Kern imagine un festival dans l'agglomération mulhousienne : "on envisage aussi de se mettre en association pour féderer davantage" confie-t-elle. 

Plus d'infos sur Facebook !