Haut-Rhin : à Buhl, les jeunes lancent une opération coup de poing contre les crottes de chien

Le niveau de crottes de chien a dépassé le seuil de tolérance sur les trottoirs de Buhl. Pour endiguer le phénomène, la mairie avec le conseil communal des jeunes, lance une opération de sensibilisation auprès des propriétaires de chien. Une quarantaine de panneaux vont être posés dans la ville. 

Affiche réalisée par Léna.
Affiche réalisée par Léna. © Document remis par la mairie de Buhl

Il y a du relâchement chez les propriétaires de chien, semblerait-il, à Buhl, petite commune du Haut-Rhin. Les administrés se plaignent des crottes de chien et n'hésitent pas à venir râler auprès du maire. Les jeunes, de toute évidence, sont confrontés au problème aux abords des écoles. Si les trottoirs pouvaient parler, sans doute raconteraient-ils la même histoire: les crottes de chien, un peu ça va, beaucoup c'est trop. Car, oui, il y a manifestement beaucoup de déjections canines sauvages polluant les espaces publics buhlois. "On a un problème d'incivilité", fait remarquer très justement Hyacinthe Franck, l'adjointe au maire. 

 

Le monument aux morts, aussi

Trottoirs, espaces verts, chemins et balades, rien n'est épargné par les canidés. Même le monument aux morts, au centre du village, est régulièrement souillé. "Et pourtant il y a un sanichien juste à côté, mais rien n'y fait, il y a toujours des crottes de chien ici", déplore Hyacinthe Franck.  

Le problème n'est pas nouveau. Pour y faire face, la commune a installé depuis quelques années une dizaine de bornes de distributeurs de sacs à la disposition des propriétaires de chien en divers points de la ville. Mais le phénomène a pris de l'ampleur ces derniers temps, "depuis le début de la crise sanitaire, relève l'adjointe au maire de Buhl, on s'en est rendu compte lors des confinements, avec les balades autorisées". 

Opération coup de poing

Aujourd'hui, il faut endiguer le phénomène, la mairie en a bien conscience. Et la solution tant cherchée, ce sont les jeunes qui l'ont trouvée avec une action coup de poing baptisée "stop aux crottes". L'idée est née en janvier lors d'une rencontre du conseil communal des jeunes avec le maire. "On va reprendre le contrôle avec une campagne d'affichage ciblée, ont dit les jeunes sur un coup de gueule", rapporte Hyacinthe Franck. "On en a marre de ces déjections canines un peu partout dans Buhl", s'emporte Maëlle, 13 ans.

De leur imagination féconde est née une dizaine d'affiches sur le thème de la déjection canine. Reproduites en 40 exemplaires, elles vont être placardées un peu partout dans Buhl, ce samedi 10 avril.

 

Affiche réalisée par Tim.
Affiche réalisée par Tim. © Document remis par la mairie de Buhl

 

Un coup de gueule, une opération coup de poing, peut-être fallait-il en passer par là pour juguler la vague de pollution canine à Buhl. En tout cas, chacun espère ici que cette opération de sensibilisation ciblant les propriétaires de chiens peu scrupuleux portera ses fruits. "Il faudrait que les gens prennent le temps de lire les affiches pour que ça marche", souligne Simon, 13 ans, l'auteur de l'affiche ci-dessous.

 

Affiche réalisée par Simon.
Affiche réalisée par Simon. © Document remis par la mairie

 

Et si cela ne suffisait pas, la mairie rappelle que les contrevenants s'expose à une amende de 68 euros s'ils sont pris la main dans le sac.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux environnement