Le RC Strasbourg-Alsace remporte le derby face aux SR Colmar (3-1) dans une Meinau comble

La Meinau, lors du derby Strasbourg-Colmar / © France 3 Alsace
La Meinau, lors du derby Strasbourg-Colmar / © France 3 Alsace

Le Racing Club de Strasbourg Alsace (RCSA) a battu vendredi soir le record d'affluence pour un match de National, le troisième échelon du football français, avec plus de 25.000 spectateurs lors du derby face au club du SR Colmar.

Par Danièle Léonard

Le derby Strasbourg-Colmar
Reportage Manuel Goetz, Jérôme Gosset et Julien Baudart - Interviews de : Damien Ott , entraîneur SR Colmar - Alassane N'Diaye, attaquant RCSA
Le match, remporté 3 buts à 1 par le Racing, a réuni 25.096 spectateurs, a annoncé le speaker du stade de la Meinau à Strasbourg, un chiffre aussitôt repris sur le compte Twitter du club strasbourgeois.

Le record était déjà battu depuis jeudi, puisque le club avait déjà écoulé à cette date plus de 22.000 billets, soit près de 2.000 de plus que l'an dernier pour cette même affiche au Stade de la Meinau, précédent record d'affluence en National.

A titre de comparaison, les matchs de Ligue 1, l'échelon le plus élevé du football français, ont attiré cette saison en moyenne environ 21.000 spectateurs et ceux de Ligue 2 un peu moins de 6.000, selon des statistiques de la Ligue de football professionnel.

L'ambiance VIP à la Meinau
Reportage David Marcelin, Guillaume Bertrand et Guillaume Rochais - Interviews de : Serge BENHAMOU, responsable Sécurité RCSA - Jean-Luc DELANOUE, directeur Marketing et Commercial RCSA - Bruno FYOT , directeur général Electricité de Strasbourg

Après cette rencontre pour le compte de la 21e journée de National, Strasbourg grimpe d'une place au championnat pour se retrouver 5e, tandis que Colmar descend d'une marche à la 11e position.

Le RCSA, qui avait été relégué sportivement en division inférieure au terme de la saison précédente, avait finalement pu rester en National grâce à un repêchage de dernière minute. 

Ancienne place forte du football français, le Racing a dévissé à la fin des années 2000. Le club à la cigogne a connu plusieurs descentes, d'abord de Ligue 1 en Ligue 2 en 2008, puis en National en 2010 avant d'être liquidé judiciairement en août 2011. Il était alors reparti en CFA2 (cinquième division) et avait réussi deux montées consécutives pour se hisser en National.

Sur le même sujet

Extrait "Paroles de flic, un passé stupéfiant" - Le prix de l'héroïne

Les + Lus