• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

StocaMine : le sort des déchets décidé en mars 2017

Entre déstokage et confinement des déchets, StocaMine se déchire
La commission de suivi du site de StocaMine s’est réunie mercredi 7 décembre à Willelsheim, l’occasion de faire un point sur l’avancement des travaux de déstockage des déchets ultimes. Les débats étaient tendus lors de la réunion, entre partisans du déstockage et ceux du confinement des déchets. - France 3 Alsace - Présentation : David Marcelin. Plateau : Perrine Ketels.

La commission de suivi du site de StocaMine s’est réunie mercredi à Wittelsheim (68). L’occasion de faire un point sur l’avancement des travaux de déstockage des déchets ultimes. Les débats entre partisans du confinement et ceux favorables au destockage étaient tendus.

Par Valentin Pasquier

Au cours de la réunion de la commission du site de StocaMine, le dialogue a été difficile, parfois impossible entre les deux parties. D'un côté, les partisans du déstockage et de l'autre les exploitants, qui penchent plutôt pour un confinement des déchets ultimes. Les deux camps se réunissaient, mercredi 7 décembre à Wittelsheim, près de Mulhouse, pour discuter du bilan écologique d’un éventuel confinement.
StocaMine : le sort des déchets décidé en mars 2017
La commission de suivi du site de StocaMine s’est réunie mercredi à Wittelsheim (68). L’occasion de faire un point sur l’avancement des travaux de déstockage des déchets ultimes. Les débats entre partisans du confinement et ceux favorables au destockage étaient tendus. - France 3 Alsace - Présentation : David Marcelin. Plateau : Perrine Ketels.
Les élus ont exprimé, dans un vote, leur confiance à l’égard des études sur ce bilan écologique. Les associations pro-destockage ont vécu ce vote comme un coup de poignard : car cette décision pourrait donner le feu vert à un éventuel confinement des déchets ultimes dans les mois à venir. Un opposant au confinement s'est indigné: « La mine, ce cimetière de nos ancêtres, devient une véritable poubelle ! ».

« Si on estime que le bilan écologique est bon, ce que les élus ont estimé, la suite logique, c’est que l’enquête publique aille vers un confinement définitif. Et ça, c’est inacceptable pour nous ! » a dénoncé un autre.

Alain Rollet, PDG de StocaMine se veut plus mesuré. « [La réunion] a donné un avis globalement favorable [au confinement], ça ne veut pas dire que M. le préfet va donner un arrêté préfectoral favorable au confinement illimité. Ce sera à lui d’en juger, » a-t-il déclaré.

Il faudra attendre fin mars avant de savoir quel scénario sera accepté: à savoir le confinement total des déchets, ou le déstockage.

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus