Massif des Vosges : des banderoles pour inciter à respecter la tranquillité des animaux

Publié le
Écrit par Carine Feix

Sensibiliser les visiteurs à l’importance de la quiétude des animaux, souvent vitale en période hivernale, c’est le but de la campagne « Quiétude attitude », du Parc naturel régional des Ballons des Vosges. Il s’agit de prévenir les incivilités face à la fréquentation grandissante du massif.

"L’hiver, avec la neige, les animaux sauvages ont la vie plus difficile. Si on peut éviter de la compliquer encore, c’est mieux". Simple comme bonjour, à en croire Christophe Bergamini, directeur de la station du Lac Blanc. Simple, mais pas forcément évident pour tout le monde. "Il faut éviter d’aller n’importe où en raquettes, par exemple". Une sortie de sentier de randonneurs peut s’avérer très gênante pour certains animaux. En effet, l’hiver, ils vivent sur leurs réserves, ce qui les fragilise. Tout stress occasionné par un élément perturbateur donne lieu à une dépense d’énergie supplémentaire pouvant, au pire, être fatale.

La « Quiétude attitude »

L’idée, c’est donc d’éviter de déranger des espèces protégées comme le grand tetras, le faucon pèlerin ou le lynx. Pour ce faire, des banderoles et des fanions ont été installés au début de l’hiver sur une trentaine de sites du massif vosgien, dans le cadre du programme «Quiétude attitude » du Parc naturel régional des Ballons des Vosges, à des endroits stratégiques, comme la réserve naturelle du Tanet-Gazon du Faing, le long des pistes du Lac Blanc à la Schlucht, ou à proximité des stations de ski servant de point de départ des randonnées. Les sentiers ont été balisés en coopération avec le Club Vosgien. La signalisation temporaire restera en place jusqu’en juin.


Baptiste Cellier, chargé de mission au Parc, explique que la fréquentation du massif augmente d’année en année - avec un pic post-Covid à l’été 2020 - et que les nouveaux visiteurs méconnaissent parfois les règles.

Le programme « Quiétude attitude », existant depuis 2014, a ainsi été renforcé voilà deux ans. "L’idée, c’est de responsabiliser les promeneurs, pas de les culpabiliser". Des agents sont aussi mobilisés sur le terrain pour faire de la prévention. Les incivilités importantes peuvent, tout de même, être punies par une amende de 450 euros.

Les bons gestes à adopter dans une zone de quiétude

Si vous ne savez pas quels sont les bons gestes à adopter dans une aire protégée, voici quelques pistes :
- Prendre connaissance des zones de quiétude et de la réglementation listées sur le site de « Quiétude attitude »
- Rester sur les itinéraires balisés dans ces zones
- Tenir son chien en laisse
- Privilégier les activités en journée
- Respecter le silence nocturne

Et puis, éviter de parler trop fort à proximité de ces zones. Les conversations animées en pleine nature ne sont pas forcément du goût de nos amis sauvages à poils et à plumes.