Mort de Hocine Bouras : une reconstitution judiciaire organisée ce matin

Publié le Mis à jour le
Écrit par

Le 26 août dernier, Hocine Bourras était tué par un gendarme lors de son transfèrement au tribunal de Colmar. Une reconstitution judiciaire a eu lieu ce mardi sur une route départementale du Haut-Rhin.

Hocine Bourras, 23 ans, avait été tué par un gendarme adjoint volontaire sur l'A35, près de Colmar, alors qu'il avait été extrait de sa cellule à Strasbourg pour être entendu par un juge d'instruction colmarien dans deux affaires de vols à main armée.

Le détenu aurait agressé la gendarme assise avec lui à l'arrière de la voiture et tenté de prendre son arme de service. Le gendarme qui conduisait avait alors arrêté le véhicule sur la bande d'arrêt d'urgence, puis tenté de maîtriser le détenu avec son bâton de défense, avant de faire usage de son arme à feu. Il invoque la légitime défense. Mais pour l'avocat des parties civiles, la reconstitution a au contraire mis en exergue des zones d'ombre.

durée de la vidéo: 01 min 32
Mort de Hocine Bouras : reconstitution organisée ce matin