• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Haut-Rhin : Bilan d'activité des douanes

Une saisie de cartouches de cigarettes / © Document remis
Une saisie de cartouches de cigarettes / © Document remis

Après le bilan national des douanes pour 2018, la direction régionale des douanes du Haut-Rhin présente à son tour ses activités de l'année écoulée....Au programme : saisies de stupéfiants, de tabac de contrebande, mais aussi lutte contre les infractions financières et conseil aux entreprises. 

Par SP

Première raison de satisfecit de la direction régionale des douanes de Mulhouse : les bonnes performances haut-rhinoises pour la saisie de stupéfiants. Des saisies d'une valeur globale de près d'1 million d'euros, contre 318 000 euros en 2017, principalement du cannabis (210 kilos d'herbe et 88 kilos de résine), mais aussi 6,5 kilos de cocaïne, et près de 250 sachets d'ecstasy. Elles concernent le plus souvent "des ressortissants étrangers traversant le territoire national à la remontée d'Espagne, vers les pays du reste de l'Europe" précise le rapport de la direction régionale.


Trafiquants ingénieux et douaniers tenaces


La saisie la plus importante de l'année a consisté en "plus de 100 kilos d'herbe de cannabis et 107 kilos d'une poudre blanche" transportés par deux personnes de nationalité espagnole, "remontant d'Espagne vers l'Allemagne à bord d'un poids lourd rempli de pneus usagés, au milieu desquels étaient placés des sacs de sport remplis de stupéfiants." La direction régionale souligne l'ingéniosité des trafiquants pour inventer des caches inédites, ainsi que son pendant, la ténacité des douaniers, acharnés à retrouver les produits : 82 kilos de résine de cannabis cachés sous le coffre d'un véhicule, dans "un double fond accessible par les passages des roues", ou six kilos d'herbe "découverts après démontage du puits de jauge". Par ailleurs, les douaniers haut-rhinois ont pu intercepter une personne en provenance d'Amérique du Sud, qui avait "ingéré plus de 1,4 kilos de cocaïne en 94 ovules, qu'elle a dû expulser et réingérer à cinq reprises au cours de son long voyage - en avion, TGV et TER - entre la Colombie et la France."
 
Une saisie d'herbe de cannabis / © Document remis
Une saisie d'herbe de cannabis / © Document remis
 

Autre volet dans la lutte contre les grands trafics : la contrebande de tabac. Près de 700 kilos ont été saisis en 2018 dans le Haut-Rhin, principalement à l'Euroairport, auprès de voyageurs qui débarquent en France en dépassant le seuil autorisé d'une cartouche de cigarettes par personne. Mais la saisie la plus importante concerne "100 kilos de tabac à narguilé, découverts lors d'un contrôle routier à Bunhaupt-le-Bas." 

Lutte contre les infractions financières


Présents sur les frontières allemande et suisse, les douaniers du Haut-Rhin jouent aussi un rôle dans la lutte contre les infractions financières. L'an dernier, ils ont intercepté plus de quarante personnes franchissant la frontière avec plus de 10 000 euros en liquide, en titres ou en valeurs sur eux, sans les avoir déclarés au préalable au service des douanes, comme la loi les y oblige. Montant total des sommes ainsi transportées illégalement : plus d'1,5 million d'euros. La plupart du temps, il s'agissait de sommes "comprises entre dix et trente mille euros, avec quatre cas dépassant les cent mille euros" précise le rapport de la direction régionale de Mulhouse. Les voyageurs ainsi découverts en infraction ont vu leur bien confisqué jusqu'au règlement du dossier. Et dans certains cas, une enquête complémentaire a permis de révéler plusieurs cas de sommes provenant de "travail dissimulé, d'opérations d'achat-revente de véhicules mais aussi (en) lien avec la criminalité organisée." 

Des contrefaçons et des produits parfois dangereux

Dans le domaine des contrefaçons, les douaniers du Haut-Rhin se sont concentrés sur la recherche de produits qui pourraient s'avérer dangereux pour les consommateurs. Près de 16 000 produits ont été saisis l'an dernier, dont un tiers d'articles de téléphonie et d'informatique, mais aussi des médicaments et des vêtements. Et fait nouveau, des produits cosmétiques dont "la contrefaçon (...) connaît un développement sensible" souligne le rapport. Les douaniers haut-rhinois ont également évité à deux cents reprises que des denrées alimentaires non conformes, "viande de brousse, produits animaux et laitiers divers" soient introduites sur le territoire français. Dans ce même objectif de protection du consommateur, ils ont également intercepté des produits qui présentent de risques potentiels d' "étouffement (petites pièces de jeux ou jouets), électrocution, brûlures, ou blessures plus graves" : plus de 13 000 jouets, des équipements industriels, et de nombreux appareils électro-ménagers et de bricolage.
 

Sécurité intérieure et protection de l'environnement

Depuis le rétablissement des contrôles aux frontières en 2015, après les attentats de Paris, la douane a intensifié ses contrôles aux frontières suisse et allemande. Une surveillance encore renforcée suite à l'attentat de Strasbourg en décembre dernier. Les douaniers haut-rhinois ont également refoulé des chargements interdits de déchets, d'industriels ou de particuliers, qu'ils soient en provenance de pays frontaliers ou interdits à l'exportation. 

 

Recettes fiscales et accompagnement des entreprises. 

Autre volet : la perception des droits dus à l'importation, et de taxes nationales (sur les boissons, les véhicules routiers, etc.) Dans ses bureaux, la direction régionale des douanes de Mulhouse a pu ainsi collecter plus de 430 millions d'euros en 2018. Et les contrôles des services douaniers ont abouti à des redressements fiscaux s'élevant, l'an dernier, à près de 8 millions d'euros. Et, in fine, activité moins connue du grand public, les bureaux des douanes de Mulhouse et St-Louis ansi que la direction régionale ont un rôle de conseil des entreprises qui cherchent à être compétitives à l'international, et facilitent leurs procédures douanières à l'import comme à l'export.  

 

Sur le même sujet

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus