Joseph Steib, le peintre mulhousien qui détestait Hitler

Publié le Mis à jour le
Écrit par

Le Mulhousien Joseph Steib (1898-1966) a risqué sa vie en réalisant des toiles critiquant Hitler et le nazisme alors que sa ville était occupée. Il passé sa vie d'artiste dans l'anonymat mais le voici célébré par une exposition, et surtout un livre écrit par celui qui a mis son travail en lumière. 

Farouchement opposé au nazisme, Joseph Steib, à l'époque employé de la Ville de Mulhouse, réalisa dans son appartement 57 tableaux entre 1940 et 1945, en utilisant les codes de l'art religieux. Le collectionneur François Pétry, convaincu des talents de cet artiste, va tout faire pour le faire connaître. 

durée de la vidéo: 02 min 09
Joseph Steib, peintre mulhousien de la résistance

Le "Salon des rêves". Comment le peintre Joseph Steib fit la guerre à Adolf Hitler, éditions de La Nuée Bleue/Place des Victoires, 220 p, 35 €.  Des oeuvres de Joseph Steib seront présentées dans les musées de Belfort à l'occasion de l’exposition « Retour sur l’abîme. L’art à l’épreuve du génocide », qui se tient jusqu’au 11 janvier.