• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Mulhouse : l'entreprise Manurhin placée en redressement judiciaire

La société Manurhin Equipement à Mulhouse. / © Géraldine Dreyer. France 3 Alsace
La société Manurhin Equipement à Mulhouse. / © Géraldine Dreyer. France 3 Alsace

L’entreprise mulhousienne spécialisée dans la fabrication de machines de cartoucherie a été mise en redressement judiciaire, ce mercredi matin, par la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Mulhouse. Elle emploie 150 salariés.

Par Géraldine Dreyer

L’entreprise mulhousienne Manurhin a été placée en redressement judiciaire ce mercedi matin. Ce jugement de la chambre commerciale du TGI de Mulhouse met fin à la période de sauvegarde dont bénéficiait l’entreprise depuis un an. L’état de cessation de paiement a été constaté.
L’entreprise presque centenaire qui emploie actuellement 150 salariés a jusqu’au 11 juillet pour trouver un repreneur. Depuis deux ans Manurhin, spécialisé dans la fabrication de machines-outils pour la fabrication de munitions, était dans une situation financière paradoxale : un carnet de commandes plein pour au moins 3 ans mais une trésorerie défaillante.

Solution allemande ?

Mardi, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire avait promis de trouver des "solutions" pour le fabricant de machines de munitions Manurhin. "Je crois que tous nos efforts doivent être mis pour trouver un repreneur de qualité, un investisseur de qualité qui offre des perspectives à l'entreprise Manurhin", a déclaré M. Le Maire, qui répondait à l'Assemblée nationale à une question du député haut-rhinois Bruno Fuchs (Mouvement démocrate). "Vous avez toujours pu compter sur le soutien des pouvoirs publics depuis un an, sur mon soutien personnel. Nous continuerons à trouver toutes les solutions qui permettront aux salariés et à l'entreprise de poursuivre, sous une forme ou sous une autre, son activité", a assuré le ministre. "Manurhin est en procédure de redressement depuis maintenant près d'un an (...) Elle fait l'objet d'une surveillance attentive et (...) l'Etat a apporté tous les soutiens financiers qu'il pouvait apporter", a ajouté Bruno Le Maire.

Mais le ministre n'a pas précisé si la solution devait intervenir avant ou après le redressement judiciaire de l'entreprise. Ni s'il avait une solution française ou étrangère. Selon La Tribune, le groupe allemand Rheinmetall serait dans les starting-blocks pour s'offrir à moindre coût l'entreprise mulhousienne à la barre du tribunal.

Dernier producteur français de machines de munitions, Manurhin est célèbre pour sa fabrication, aujourd'hui abandonnée, de revolvers pour les forces de l'ordre, notamment le mythique MR73.

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus