Mulhouse - L'hôpital perd son unité de chirurgie pédiatrique : “pour une appendicite, il faudra aller à Colmar”

Le nouveau pôle mère-enfant du centre hospitalier de Mulhouse. / © Vincent Lemiesle, France Télévisions
Le nouveau pôle mère-enfant du centre hospitalier de Mulhouse. / © Vincent Lemiesle, France Télévisions

L'unité de chirurgie pédiatrique du centre hospitalier Émile Muller de Mulhouse (Haut-Rhin) a fermé le 1er janvier. Dorénavant, pour l'essentiel des consultations et opérations, les mineurs de moins de 15 ans devront se tourner vers les hôpitaux de Colmar (Haut-Rhin) ou de Strasbourg (Bas-Rhin).

Par Vincent Ballester

Une fermeture en toute discrétion. Le centre hospitalier Émile Muller de Mulhouse (Haut-Rhin) n'a plus d'unité de chirurgie pédiatrique depuis le 1er janvier 2020. Contacté par téléphone, Jean-Marc Kelai (secrétaire de la section CFDT du centre hospitalier), a répondu aux questions de France 3 Alsace.
 

Pourquoi cette unité a fermé ?

"C'est une volonté de la direction, car ce n'était pas assez rentable... L'un des deux chirurgiens en pédiatrie est parti à la retraite. Et il n'y a pas eu volonté de le remplacer. Son collègue était d'accord pour continuer, mais ce n'est pas possible de travailler seul."
 

Comment analysez-vous cette fermeture ?

"Ça pose question de fermer l'unité de chirurgie pédiatrique dans le bassin mulhousien, une zone où le taux de natalité est particulièrement élevé. C'est une perte de compétences, et c'est une perte pour la population."
 

"On a déjà perdu la maternité de Thann, les urgences à Altkirch... Ça commence à faire beaucoup !"
 

Comment vont faire les parents pour faire soigner leurs enfants ?

"La chirurgie orthopédique et odontologique pour les enfants demeure. Pour le reste, une appendicite par exemple, ils devront aller aux hôpitaux de Colmar, ou de Strasbourg. Ça pose des risques en termes de distance. Bien sûr, il reste des chirurgiens à Mulhouse, mais ils opèrent normalement sur des adultes. Ils ne sont pas spécialisés en pédiatrie."
 

"Ce sera compliqué pour les parents. C'est plus facile pour eux de rester sur place avec l'enfant quand c'est à Mulhouse. Ou d'assurer les déplacements pour toutes les consultations qui ont lieu avant l'opération proprement dite. Un spécialiste descendra parfois de Colmar de temps en temps... Mais ça reste à éclaircir, on ne connaît pas encore l'organisation et les détails."
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus