Mulhouse inaugure une baisse du prix du ticket de bus et de tram sur son réseau

Pour attirer plus de clients et réduire son empreinte carbone, l'agglomération mulhousienne baisse ses tarifs sur son réseau de transports en commun. Bus et tramway moins chers, pour l'usager c'est la bonne nouvelle de ce début d'été.

A Mulhouse, le ticket de bus/tram vendu à l'unité baisse de 10 centimes d'euro et reste valable sur tout le réseau pendant une heure.
A Mulhouse, le ticket de bus/tram vendu à l'unité baisse de 10 centimes d'euro et reste valable sur tout le réseau pendant une heure. © Vincent Lemiesle, France 3
La nouveauté n'est pas passée inaperçue aux arrêts de bus ni sur les quais des stations de tramway de l'agglomération mulhousienne. La baisse n'est pas mirobolante mais suffisamment significative pour être parlante: le prix du ticket passe de 1,50 euros à 1,40 euros à partir de ce 1er juillet. Le carnet de 10 tickets passe, lui, de 13,40 euros à 12 euros. Une première dans l'histoire des transports à Mulhouse, selon Christophe Wolf,  le directeur des Transports et des Mobilités de l'agglomération mulhousienne (M2A), qui explique par ailleurs que grâce à cette baisse, "Mulhouse veut attirer plus d'actifs et d'étudiants dans les bus et dans les trams." 

Plus besoin, non plus, de racheter un titre si vous avez une correspondance ou un retour à faire sur la même ligne: le ticket est désormais valable une heure après validation, quel que soit votre itinéraire.
 
Pourquoi cette baisse des tarifs ? "L'objectif c'est une mobilité plus durable, plus d'usage des modes doux, des modes qui permettent de limiter les consommations énergétiques, de limiter les pollutions et de limiter également les émissions de gaz à effet de serre", explique Christophe Wolf. Un pari écologique aussi bien que financier pour l'agglomération, laquelle espère compenser la baisse des recettes par l'augmentation supposée du nombre d'usagers, soit 15% d'ici six ans.
 
Une stratégie qui s'accompagnera en septembre d'une restructuration complète du réseau de bus exploité par la compagnie Solea. L'idée étant de simplifier les déplacements en diminuant les correspondances ou de mieux desservir certains secteurs. "Le réseau de bus n'avait pas changé depuis 13 ans et donc on a repensé totalement le réseau au regard des évolutions urbanistiques, comme le développement des zones commerciales, par exemple", explique Guillaume Aribaud, le directeur général de la compagnie de transports Soléa.




 
Les tarifs
A partir du 1er juillet 2019, les changements de tarifs concernent les titres de transport suivant:
  • le ticket à l'unité passe de 1,50 € à 1,40 €. Il reste valable pendant une heure ;
  • le carnet de 10 tickets passe de 13,40 € à 12 € ;
  • le ticket à l'unité payé via l'application "compte mobilité" passe de 1,34 € à 1,20 € ;
  • pas de changement pour le ticket "24 heures" et le ticket "famille" ainsi que pour les abonnements et les titres spécifiques comme le P + tram.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter