Mulhouse : la journée des Fitdays le 15 juin annulée après des menaces auprès des organisateurs

Le village santé sport installé dans le quartier des Côteaux à Mulhouse depuis le 14 juin a plié bagage plus tôt que prévu. Vers 21 heures, l'équipe de l'association Fitdays a été menacée par "une vingtaine de jeunes" et a décidé d'annuler l'événement le 15 juin.

Les Fitdays de Mulhouse ont été annulés le 15 juin à la suite de menaces reçues par les organisateurs.
Les Fitdays de Mulhouse ont été annulés le 15 juin à la suite de menaces reçues par les organisateurs. © Fitdays

La bonne ambiance a été de courte durée sur l'Esplanade des Côteaux à Mulhouse (Haut-Rhin). Le 14 juin, vers 21 heures, les animateurs de l'association Fitdays, qui lutte contre la sédentarité et le surpoids des enfants, ont été menacés par "une vingtaine de jeunes âgés de 15 à 20 ans." Alors que l'événement sportif devait se poursuivre ce 15 juin, la directrice a décidé d'annuler la deuxième journée d'initiation au triathlon. Toutes les animations ont été démontées avant minuit. 

Après les Fitdays, près de 30 animateurs prennent une pause pour manger. C'est à ce moment là que "des jeunes nous ont menacé en nous disant qu'ils allaient aller dans la piscine pendant la nuit et qu'ils allaient tout démonter. Le ton est vite monté et notre maître-chien est intervenu, il les a éloignés mais on a eu peur d'en venir aux mains", explique le service de communication.

"C'est une décision prise à contrecoeur"

Lorsque la police municipale est intervenue, tous les jeunes étaient déjà partis. Les policiers ont assuré une ronde dans le quartier pour permettre aux animateurs de ranger les animations dans le calme. Aucune plainte n'a été déposée. "La police sur place n'a rien trouvé d'alarmant. C'est une initiative personnelle de la directrice d'être partie", explique le service communication de la ville de Mulhouse, partenaire des Fitdays et financeur à hauteur de 42.000 euros.

"Nous sommes bien sûr très attristés que cela se soit terminé ainsi car si cette tournée est bien sûr fatigante pour notre équipe, elle nous enchante tant elle fait plaisir aux enfants et cela nous a forcément beaucoup déstabilisés", a déclaré la directrice des Fitdays, Carole Vialat. Le 14 juin, 400 enfants ont pu profiter de diverses animations autour du triathlon : natation, vélo et course à pied. A partir de 16h30, le grand public a pu se joindre aux enfants, ce qui était également prévu ce 15 juin. 

"C'est une décision prise à contrecoeur. Les habitants du quartier ont été compréhensifs, ils n'y étaient pour rien. On sait que ce sont des zones prioritaires où peu de personnes veulent aller mais on a fait l'effort", ajoute Anissa Chelbi. 

Les organisateurs et la ville de Mulhouse cherchent désormais une solution pour récompenser les enfants sélectionnés en finale régionale de ce mini triathlon. Ils sont attendus dimanche près de Lyon pour la finale. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport événements sorties et loisirs