Municipales 2020 à Mulhouse : réimplanter les commerces locaux en périphérie, une idée prise en compte

Réimplanter le commerce local en périphérie, c'est l'un des enjeux des élections municipales qui ont lieu à Mulhouse (Haut-Rhin) les 15 et 22 mars. Les candidates et candidats ont conscience que le centre-ville a été très privilégié et que l'attention doit se recentrer sur les autres quartiers.
Le centre-ville a été beaucoup privilégié pour le commerce local, au détriment des quartiers périphériques. (image d'illustration)
Le centre-ville a été beaucoup privilégié pour le commerce local, au détriment des quartiers périphériques. (image d'illustration) © Frédéric Cirou, MaxPPP
Mulhouse (Haut-Rhin) va élire son nouveau ou sa nouvelle maire les 15 et 22 mars 2020. En attendant, la plupart des candidates et candidats à la magistrature municipale prennent conscience du manque de commerces locaux en périphérie.

Les maires ont beaucoup privilégié le centre-ville en y favorisant l'implantation de commerces de proximité. Ces politiques se sont faites au détriment des grandes voies des quartiers périphériques, comme l'avenue de Colmar ou la rue de Bâle.
 
Ces quartiers périphériques sont à nouveau pris en compte pour l'implantation des commerces. Et sont abordés dans le programme des candidates et candidats.
 

Michèle Lutz (maire sortante LR, Mulhouse en grand)

"Nous avons concentré nos efforts sur le centre-ville de Mulhouse, cœur de notre attractivité. Nous souhaitons désormais étendre cette dynamique dans les quartiers : notamment sur la rue de Bâle ou l'avenue Aristide Briand."

(voir sa page Facebook, son site de campagne, son programme)
 

Loïc Minery (EELV, Mulhouse cause commune)

"Oui, nous souhaitons aider à l'implantation de commerces de proximité dans tous les quartiers pour arrêter la spirale infernale de la dévitalisation. Notre soutien, sous forme d'une aide à la création, ira uniquement aux indépendants. En complément, nous nous battrons pour le retour des services publics au plus près des habitants : Poste, centres de santé..."

(voir sa page Facebook, son site de campagne, son programme)
 

Julien Wostyn (LO, Faire entendre le camp des travailleurs)

"Ce qui doit être favorisé, c’est d’abord la création d’emplois. Et la hausse des salaires, des retraites, et des allocations pour que les classes populaires puissent vivre dignement. On ne peut consommer qui si on a les moyens financiers de le faire."

(voir sa page Facebook, son site de campagne)
 

Lara Million (LREM, Mulhouse en vrai)

"Tous les quartiers ont été délaissés, il faut une offre de commerces en proximité."

(voir sa page Facebook, son site de campagne, son programme)
 

Fatima Jenn (DVC, Osons Mulhouse)

"La fracture est trop visible entre la périphérie et le centre-ville. Une agence sera créée pour accompagner en amont tous les projets économiques et commerciaux afin de redynamiser les secteurs de la périphérie."

(voir sa page Facebook, son site de campagne, son programme)
 

Christelle Ritz (RN, Rassemblement pour Mulhouse)

"Afin de favoriser l’implantation de commerces de proximité, nous devons mener une politique transversale en matière de : préemption, baux commerciaux, stationnement, et sécurité. Il est inacceptable que des personnes âgées souvent isolées n’aient plus accès à une boulangerie ou une boucherie traditionnelles dans leur quartier."

(voir sa page Facebook, son site de campagne, son programme)
 

Retrouvez les propositions des candidates et candidats à Mulhouse sur d'autres sujets :
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections économie