Pierre Freyburger démissionne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Philippe Dezempte
Pierre Freyburger lors de la campagne des municipales à Mulhouse en 2014
Pierre Freyburger lors de la campagne des municipales à Mulhouse en 2014

Le socialiste Pierre Freyburger a décidé de démissionner aujourd'hui de son mandat au conseil municipal de Mulhouse.

Dans un communiqué de presse publié aujourd'hui, Thierry Sother, président du groupe « Respecter chacun, agir pour tous. Élus Socialistes et EELV », nous informe que Pierre Freyburger a remis ce jeudi au maire de Mulhouse Jean Rottner sa démission de son mandat de conseiller municipal.
durée de la vidéo: 00 min 37
Pierre Freyburger envisage à présent de "faire de la politique autrement"
Cette décision intervient quelques jours après les très mauvais résultats de la gauche au premier tour des élections départementales. Le PS est en effet éliminé dans le Haut-Rhin. Elle fait suite aussi à l'affaire du crucifix au Conseil général du Haut-Rhin. Vendredi 13 mars, Pierre Freyburger avait en effet décroché un crucifix qui se trouvait dans l'hémicycle du Conseil général à Colmar. L'élu avait ensuite expliqué vouloir déclencher un débat sur la laïcité au sein de la future assemblée départementale. Il avait remis le Christ à un prêtre d'une paroisse du département.  

Mais son geste avait immédiatement provoqué une vive protestation du côté de la Majorité alsacienne, Charles Buttner parlant "d'acte irresponsable et indigne d'un élu de la République". Jean Rottner, le maire de Mulhouse, avait dénoncé de son côté "un geste incompréhensible".

Pierre Freyburger siégeait au conseil municipal de Mulhouse depuis 1983. Il assure malgré tout vouloir poursuivre son engagement citoyen et associatif à Mulhouse et au sein du Parti socialiste. L'élu achèvera par ailleurs dimanche prochain son mandat de conseiller général du Haut-Rhin et ne se représentera pas à cette fonction.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.