Réforme des retraites : l'entrée de l'université bloquée par des étudiants à Mulhouse

Une vingtaine de personnes bloquent le campus Fonderie ce lundi 17 avril au matin en réaction, notamment, à l'adoption et la promulgation par le gouvernement de la réforme des retraites.

Une vingtaine d’étudiants bloquent de façon spontanée, le campus Fonderie, depuis ce lundi 17 avril au matin, à Mulhouse. Ils empêchent la tenue des cours et des examens qui ont lieu toute la semaine. 

Les étudiants sont réunis dans un comité de lutte informel, en réaction à un ensemble de causes diverses. "C'est le passage de la loi sur la réforme des retraites sans démocratie, ce sont les violences policières, c'est l'inflation, c'est la précarité étudiante, c'est un ensemble de choses qui fait qu'on ne se sent pas reconnus", explique Juliette, étudiante en master économie social et solidaire.

Le site universitaire de la Fonderie compte 1300 étudiants. Aucun d'eux n'a eu accès à leurs cours. Certains ont dû repartir par le train sans avoir pu passer leurs partiels. Le mouvement pourrait être reconduit demain et les jours suivants.

Les étudiants se sont donnés rendez-vous le soir à 20 heures, place de la Réunion, à Mulhouse, pour une casserolade, alors que doit s'exprimer le président Emmanuel Macron. Le but étant de faire le maximum de bruit pendant son allocution. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité