• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Transports en commun à Mulhouse: Soléa rempile pour six ans et nous promet le meilleur pour 2024

Le réseau de transport en commun à Mulhouse va faire sa mue. / © Jean-François Frey, MaxPPP
Le réseau de transport en commun à Mulhouse va faire sa mue. / © Jean-François Frey, MaxPPP

La délégation de service public accordée à Soléa, l'exploitant du réseau de transport en commun ed Mulhouse, est renouvelée pour 6 ans à partir du 1er janvier 2019. Condition posée par les élus de l'agglomération mulhousienne, la M2A: améliorer le service aux habitants d'ici les cinq ans à venir.

Par vincent.lemiesle

Au 1er janvier 2019, à l'occasion du renouvellement du contrat de DSP (délégation de service public) passé avec Soléa, la M2A (Mulhouse Alsace agglomération) veut améliorer son offre en matière de transport public urbain. C'est du moins la volonté affichée par les élus lundi soir lors d'un point presse présentant la signature du contrat avec le délégataire. Il s'agit de simplifier la vie de l'utilisateur du transport en commun dont le réseau date de 2005.

Concrètement cela veut dire par exemple :
  • Plus de trajets directs en regroupant entre elles les lignes courtes quand c'est possible. "Sur les lignes fortes, il y aura des bus toutes les dix minutes", promet le vice-président de M2A, Denis Rambaud.
     
  • Une meilleure desserte des pôles commerciaux périphériques comme le Kaligone ou le centre commercial de Dornach conçus à l'origine pour un accès voiture. A Dornach, un projet est en cours pour amener le bus jusqu'à l'entrée du supermarché sur le parking;
     
  • La localisation des stations de vélos en libre service sur les plans du réseau Solea pour une meilleure visibilité;
     
  • En matière de tarification, une simplification de la gamme pour plus de lisibilité. Il serait proposé un ticket unique à prix réduit utilisable sur un aller/retour (aller simple aujourd'hui) ;
     
  • Une réseau "propre" roulant à 100% au gaz à l'horizon 2020;
     
  • L'extension des parkings P+R qui permet de laisser sa voiture en périphérie grâce à un ticket unique.

Pour mettre en route ce réseau d'agglomération la M2A se donne dix mois de travail. Après une phase de préparation qui va durer plusieurs mois le réseau commencera à évoluer à partir du 1er septembre 2019. 39 communes sont concernées, pour un bassin de population de 275.000 habitants. 110.000 voyageurs utilisent chaque jour le réseau ce qui représente 15% des déplacements (75% pour la voiture). Avec ce nouveau contrat, la M2A veut partir à la conquête des clients en projetant une hausse de la fréquentation de 6% à l'horizon 2024.
 
 
 

Le réseau Soléa demain

 



 

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus