• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Pas de César du Meilleur premier film pour “Ni le ciel, ni la terre”

Clément Cogitore, le 14 mai 2015 sur le plateau de France 3 Alsace / © France 3 Alsace
Clément Cogitore, le 14 mai 2015 sur le plateau de France 3 Alsace / © France 3 Alsace

Le réalisateur alsacien Clément Cogitore, originaire de Lapoutroie (68), était en lice pour le césar du premier film, avec sa première oeuvre au cinéma "Ni le ciel, ni la terre". C'est le film "Mustang", de Deniz Gamze Ergüven, qui a obtenu ce prix lors de la 41e édition de la cérémonie des César.

Par Florence Grandon

"Ni le ciel, ni la terre" est sorti en salles le mercredi 30 septembre 2015, et il est déjà très apprécié de la critique.
 / © affiche du film de Clément Cogitore
/ © affiche du film de Clément Cogitore

Critiques

"Un récit "magique", aux frontières du fantastique" (Première)
"Ce premier long métrage étonnant est bien un ­polar, mais où les faits se défont, où la raison déraisonne" (Télérama) 
"Transportés dans les conditions du réel, avec vrais paquetages et vraies armes, les acteurs relèvent ici un fameux défi : servir sans faillir un scénario qui joue sur deux dimensions. Captivant d'un bout à l'autre." (Le Parisien)
"Le film séduit par son atmosphère austère, intense et énigmatique" (La Croix)

Son scénario a été écrit en 2012, achevé à la Villa Médicis à Rome où Clément Cogitore a été admis en résidence. Après un tournage difficile dans l'Atlas au Maroc en 2014, il a été présenté à la semaine de la critique à Cannes en 2015.

Les acteurs sont Jérémie Renier, Kévin Azaïs, Swann Arlaud, Marc Robert et Finnegan Oldfield.

La bande annonce du film :

Après des études à la Haute école des arts du Rhin (anciennement Arts déco) de Strasbourg, Clément Cogitore se dirige vers la peinture, avant de se lancer dans la réalisation, qu'il explore maintenant en parallèle. Il sera exposé à partir du 11 juillet 2016 au Palais de Tokyo à Paris.

Il a réalisé une série sur la peinture pour Arte, "Les petits secrets des grands tableaux", diffusée en novembre 2015. Une dizaine de films de 26 minutes, qui explore à chaque fois une oeuvre en mettant en parallèle la vie du peintre et son époque.

2 films ayant reçu le soutien de la Région Alsace primés

Plusieurs films en lice ont bénéficié d'aides de la région et/ou de l'Eurométropole de Strasbourg, qui peuvent servir à l'écriture, au développement, aux artistes ou aux tournages. Parmi eux, 2 films ont obtenu un César :

  • La contre-allée, de Cécile Ducrocq, soutenu par la Région et l'Europétropole de Strasbourg. Catégorie : meilleur court-métrage.
  • Le repas dominical, de Cécile Devaux, produit par l'Alsacien Ron Dyens (Sacrebleu productions). Catégorie : meilleur film d'animation

3 autres films soutenus par la Région étaient en compétition mais n'ont pas été primés :

  • Les Bêtises des soeurs Alice et Rose Philippon, film soutenu par la Région et l'Eurométropole de Strasbourg. Catégorie : meilleur espoir féminin pour l'actrice Sara Giraudeau
  • Asphalte de Samuel Benchetritt, soutenu par la Région. Catégorie : meilleure adaptation
  • Ni le ciel ni la terre, de Clément Cogitore, soutenu par la Région. Catégorie : meilleur premier film.

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

La sortie du Fioul en question

Les + Lus