Cet article date de plus de 4 ans

Le réacteur n°1 de Fessenheim de nouveau à l'arrêt

A la demande de l'ASN, EDF a mis à l'arrêt ce 10 décembre à minuit le réacteur n°1 de la centrale haut-rhinoise, pour des vérifications sur des équipements susceptibles de présenter une teneur en carbone excessive.
Cette mise à l'arrêt du réacteur va durer 3 semaines, jusqu'au 3 janvier, afin de réaliser des contrôles complémentaires sur 3 de ses générateurs de vapeur. Elle pourrait occasionner des dégagements de vapeur d’eau non radioactive, visibles au-dessus de la centrale

Ces contrôles viseront à conforter la robustesse de ces matériels et leur aptitude à fonctionner en toute sûreté. Ils seront menés sur la base des démonstrations déjà réalisées sur d'autres centrales nucléaires pour lesquelles l’ASN a autorisé, le 5 décembre, le redémarrage.

Accéder à la page d'information du site d'EDF concernant la centrale nucléaire de Fessenheim.

Quatre autres réacteurs (2 au Tricastin, 1 à Gravelines et 1 à Civaux) sont ainsi mis à l'arrêt en France, sur des périodes échelonnées, pour le même type de contrôles. Ces fermetures interviennent alors qu'un tiers du parc nucléaire d'EDF est déjà à l'arrêt pour des maintenances techniques planifiées, entraînant une hausse des prix de gros de l'électricité.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
centrale nucléaire de fessenheim environnement nucléaire société