Haut-Rhin : pour laisser les grenouilles se reproduire, une route ferme le soir entre Hirsingue et Wittersdorf

Du mardi 2 au lundi 29 mars, le chemin rural reliant Hirsingue (Haut-Rhin) à Wittersdorf (Haut-Rhin) est fermé à la circulation pour la nuit. Cette mesure a été prise pour protéger les amours des batraciens : ils doivent rejoindre leurs mares afin de se reproduire.

Les grenouilles (c'en est une sur cette image), crapauds, salamandres, tritons... doivent pouvoir se reproduire sans risque pour ne pas déséquilibrer leur milieu naturel.
Les grenouilles (c'en est une sur cette image), crapauds, salamandres, tritons... doivent pouvoir se reproduire sans risque pour ne pas déséquilibrer leur milieu naturel. © Lionel Vadam, MaxPPP

Si vous voulez sauver les batraciens (grenouilles, crapauds, salamandres, tritons...), ce n'est pas très compliqué. Il vous suffit de ne pas rouler sur la route - ou plutôt le chemin rural - qu'ils empruntent. Ils ne le traversent pas par hasard : il s'agit pour eux de se reproduire, et ainsi pérenniser leur espèce (et toute la chaîne alimentaire du secteur au passage car ils mangent des insectes - beaucoup d'insectes - et sont mangés par des oiseaux).

Ce fameux chemin rural relie la rue du Roggenberg à Hirsingue (Haut-Rhin, voir sur la carte ci-dessous) et la rue de Hirsingue à Wittersdorf (Haut-Rhin). Il est fermé, par barrière, à la circulation pendant la période des amours des fameuses grenouilles, à savoir du mardi 2 au lundi 29 mars 2021. 
 


L'interdiction de rouler ne s'applique que de 19 heures à 7 heures. L'information a été relayée par la page Facebook d'Info Trafic Haut-Rhin (voir la publication ci-dessous). France 3 Alsace a contacté Martine Bolognini, agente communale de Hirsingue, pour en savoir plus. 
 

C'est quoi, cette mesure insolite ?

"Ce n'est pas nouveau, on fait cette opération depuis quelques années, avec l'aide de la Brigade verte. Il y a beaucoup de mares naturelles où vivent et se reproduisent les batraciens chez nous. C'est pour ça que nous prenons cette mesure, pour protéger cette forme de vie. "
 


Pourquoi 19 heures et pas 18 heures (couvre-feu) ?

"On y a pensé pour cette année. Mais en fait, on ne l'a pas fait pour ne pas coincer les gens qui travaillent et rentrent tard. Ce n'est pas si grave car les grenouilles ne sortent qu'un peu plus tard dans la nuit."
 

Ce n'est pas gênant de bloquer cette route ?

"Ce n'est pas une route, c'est un chemin rural. Et ce même s'il a été goudronné il y a peu de temps. On a d'ailleurs demandé à ce qu'il ne figure pas sur les cartes GPS, qu'il soit enlevé pour empêcher les camions d'y passer, mais nous n'avons pas réussi..."

"Il y en a que ça gêne, nous avons des incivilités chaque année, on nous a même déjà cassé la barrière, qu'il fallait alors remplacer. Mais nous sommes dans une démarche écologique, c'est important pour nous alors que beaucoup d'espèces disparaissent. Et nous sommes dans une période où on est bien content d'avoir un peu de nature."
 

En plus, un détour est possible par d'autres routes. C'est par ces petits gestes que l'on peut obtenir de grands résultats pour la biodiversité.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature insolite