VIDEO. En immersion avec la faune locale au Naturoparc de Hunawihr

durée de la vidéo : 00h01mn08s
Le Naturoparc de Hunawihr a abandonné ses spectacles d'animaux au profit d'ateliers pédagogiques visant à préserver la biodiversité. ©France Télévisions

Ouvert en 1976, le Naturoparc situé à Hunawihr (Haut-Rhin), propose depuis 2021 des ateliers de découverte dans une nature sauvage préservée. Avec des expériences sensorielles ou encore une mini-ferme, les visiteurs sont plongés au milieu de la faune locale.

Un week-end ludique en perspective. Le Naturoparc situé à Hunawihr (Haut-Rhin) a rouvert ses portes au public le 25 mars 2023, après trois mois de fermeture hivernale. L'espace animalier propose depuis deux ans une immersion dans la faune alsacienne grâce à des ateliers pédagogiques à destination de petits et grands.

En 2021, le parc animalier a pris la décision d'arrêter les spectacles avec animaux qui se déroulaient dans l'amphithéâtre. L'objectif, pour la direction, est de se concentrer sur la pédagogie et la protection de la biodiversité. "Ça faisait trop cirque, là les animaux sont dans leur état naturel", se réjouit Eric Gomet, un client venu du Jura.

Les enfants comme les parents peuvent se rendent dans les différents pôles pédagogiques éparpillés dans le parc. Au programme, un labyrinthe des sens qui permet de se comparer à un animal et savoir si l'Homme s'est mieux adapté à son environnement ou non. Un "ludo-labo" qui vous initie au monde des oiseaux. Ou encore la mini-ferme construite autour d'un espace détente qui a pour objectif de préserver des animaux domestique de la région. 

120.000 visiteurs par an 

Ce changement de stratégie du parc est payant. Après trois années marquées par la pandémie de Covid-19, les visiteurs sont au rendez-vous pour cette réouverture sans restrictions sanitaires. "Nous craignions que les gens ne nous suivent pas. Mais on voit que les visiteurs sont sensibles à notre démarche", indique Anthony Chuet, directeur adjoint de Naturoparc. 

Le parc attire 120.000 visiteurs par an, dont une majorité de locaux qui vient pour admirer la préservation d'espèces locales en voie de disparition. Trois programmes de conservation ont été initiés par le parc dès son ouverture en 1976. Celui de la cigogne blanche, la loutre d'Europe, ainsi que le grand hamster d'Alsace.

Dans le prolongement de cette attention particulière à la faune, Naturoparc s'est doté en 2011 d'un centre de soins relais pouvant accueillir les animaux sauvages blessés. Au total, plus de 6.700 espèces y ont été accueillies pour être soignées, selon la direction de l'établissement. 

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité