Haute-Marne: Festi'Van ou l'art de la vannerie mis à l'honneur dans la petite ville de Fayl-Billot

Le sud du département de la Haute-Marne est un haut-lieu de la culture et du tressage de l'osier. Mis à l'honneur, les métiers d'osiériculteur et de vannier perpétuent ce savoir-faire ancestral. La ville lui consacre un festival les 18 et 19 mai, le Festi'Van au lycée Horticole.

 
Avec cette 5ème édition, Fayl-Billot (Haute-Marne) fête la vannerie, l'art et la nature. Depuis toujours, elle est connue et reconnue pour être la ville symbole de la vannerie et reste une grande référence dans cette discipline. Elle compte bien miser sur cet atout pour se développer à l'avenir.

La vannerie est dans l'air de temps 

La ville le démontre les 18 et 19 mai avec une nouvelle édition de son Festi'van qui se déroule au lycée du Paysage et de l'Horticulture80 exposants sont attendus pour cette grande fête.  

Le tissage de l'osier est un travail minutieux, répétitif et passionnant. Jean-Marc Blanchard, artisan vannier, fabrique, entre autre, des paniers qui serviront à protéger des bonbonnes de verre. Il en fait des milliers, toujours avec le même plaisir. Une magie et un savoir-faire qui lui ont permis d'obtenir la plus belle des récompenses : le titre de meilleur ouvrier de France.
Une consécration après de longues années de pratique.

Le concours de meilleur ouvrier de France se passe tous les trois ans. Cela demande beaucoup de temps et d'investissement. Je l'ai passé quatre fois et il m'a fallu 18 années pour le réussir. 
- Jean-Marc Blanchard, artisan vannier - 


Originaire de Langres, c'est à l'école de vannerie de Fayl-Billot qu'il a découvert son métier. Cinq ans d'apprentissage dans la seule institution entièrement consacrée à l'osiériculture et la vannerie. L'endroit de référence pour apprendre les gestes de l'art.

Une cité de la vannerie

Grâce à cette école et ces professeurs, Fayl-Billot s'est imposée comme "la ville" de la vannerie à l'échelon national. Un artisanat qui trouve aujourd'hui une nouvelle jeunesse. Au mois de juillet, des travaux de rénovation de l'école vont débuter, de quoi conforter et améliorer son offre de formation.
 


Autre projet ambitieux, la création dans les prochaines années d'une "cité de la vannerie". Un nouveau lieu d'exposition moderne verra le jour, ainsi qu'un espace de création avec des artistes et des designers en résidence, avec une réelle volonté de transmettre, de faire de la pédagogie auprès des plus jeunes.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
artisanat économie tourisme sorties et loisirs culture