• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Haute-Marne. Où sont passés les champignons ?

© Olivier Mayer / France 3 Champagne-Ardenne
© Olivier Mayer / France 3 Champagne-Ardenne

A cause de la sécheresse et du changement climatique, la cueillette est particulièrement mauvaise cette année en Haute-Marne. Les champignons comestibles sont rares et les amateurs se montrent inquiets.
 

Par FM avec Mélodie Stewenson

Ils arpentent la forêt durant des heures, et rien à faire, ils ne trouvent pas leur bonheur. A cause de la sécheresse et du changement climatique, les Hauts-Marnais ne trouvent pas de champignons. Pourtant, l'année dernière, les champignons comestibles fleurissaient mais cette année, la saison est catastrophique.
 

Entre inquiétudes et avancées scientifiques

Deux mycologues, Michel Michelet et Bernard Collard peinent à en trouver. "On n'a pas eu de trompettes, de chanterelles et très peu de cèpes et aucun lactaire", constate le premier. "On trouve des espèces qu'on ne voyait pas avant. Pour nous, c'est enrichissant", nuance le second.

De nouvelles espèces apparaissent de quoi faire avancer les recherches mycologiques, avec le changement climatique, et les fortes températures de l'été qui ont bouleversé la saison.

La truffe quant à elle n'est pas épargnée. Jérôme Mougeot, trufficulteur, a dû tripler ces heures de recherches avec sa chienne pour honorer toutes ses livraisons. "Un trufficulteur aguerri fait 800 à 900 grammes par jour avec son chien, remarque-t-il.

Aujourd'hui, on est plutôt autour des 200 grammes, et ils sont plutôt esquintés.

 

Des prix plus élevés

Première conséquence : les prix ont doublés. Certains restaurateurs retirent la truffe de leur carte, ce n'est pas encore le cas pour ce gérant qui ne dévoilerait pour rien au monde le nom de son producteur
 
François Guy Gérant de l'hôtel les remparts, le concède : "Au niveau des prix, c'est un peu plus compliqué en ce moment, donc un peu plus cher. On a un très bon producteur, donc on arrive à s'y retrouver."

Les reflets dorés sur le feuillage des arbres est la seule consolation cette année pour pallier le manque de champignon. 
 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les avantages de l'achat groupé de fioul

Les + Lus