Chalindrey (52) : Inquiétude des salariés de la société DECOMEP

Publié le Mis à jour le

Début décembre, la société spécialisée dans les plastiques automobiles (essentiellement des coques de rétroviseurs) a été placée en redressement judiciaire pour un déficit de plusieurs millions d'euros. Elle a maintenant jusqu'au 29 janvier pour trouver un repreneur.

120 emplois sont en jeu​

Ces salariés ne croient plus du tout en leur direction et ont fait circuler fin décembre une pétition pour demander le départ de leurs dirigeants.

Ce jeudi (09/01), ils manifestaient devant leur usine pour exprimer leur colère mais également pour convaincre un repreneur de relancer l'activité de leur entreprise. Cette entreprise créée il y a plus de 25 ans, est aujourd'hui le deuxième employeur à Chalindrey, après la SNCF.

durée de la vidéo: 02 min 17
Chalindrey (52) :les salariés de la société DECOMEP sont inquiets