Chaumont : des sportifs se mettent à nu pour un calendrier au profit de la Ligue contre le cancer

Publié le

Le calendrier 2023 de l'Association des Mâles Fêteurs est prêt. Pour le réaliser, des joueurs de divers sports ont posé dans le plus simple appareil. C'est pour une bonne cause, celle du cancer du sein. Un chèque sera remis à la Ligue contre le cancer.

A Chaumont, en Haute-Marne, depuis sa création en 2020, l'ASMF, l'Association des Mâles Fêteurs a toujours eu à cœur de mettre en place des opérations caritatives. Maxime Aignelot, son président, explique qu'au départ, l'association a été créée pour pouvoir participer à des tournois de football à l'étranger. "On a déjà été jouer à Prague, en Espagne et on a un projet en Amérique du Sud, au Brésil et en Argentine", raconte-t-il. 

Mais, le foot et la fête, les 20 membres de l'association ne s'en contentent pas. "Chaque année, on est présent pour le Noël des enfants hospitalisés, et on a déjà réalisé des tee-shirts au profit du cancer du sein", explique le président de l'ASMF qui est salarié de la Poste et éducateur sportif à Colombey-les-Deux-Eglises. La cause du cancer du sein lui tient à cœur, mais plutôt que de rééditer des tee-shirts, il a eu l'idée de proposer un calendrier pour véhiculer un message de joie et d'espoir. Pour ce faire, ils ont fait appel à des sportifs qui pratiquent le tennis, le rugby, le foot, la boxe et l'haltérophilie.

Un moment de partage

Pour réaliser un beau produit, Maxime Aignelot a pu bénéficier du soutien d'une quinzaine de partenaires locaux. Il fallait aussi un professionnel de la photo. Il s'est tourné vers Christophe Dormoy, installé à Chaumont depuis le 1er avril 2021. Celui dont la grande spécialité est le mariage et les portraits de famille a tout de suite dit oui. C'est bénévolement qu'il a réalisé les clichés, et dans des conditions pas toujours faciles.

Les sportifs ont joué le jeu, naturellement. Aucun n'a hésité, car c'est une cause qui parle à tout le monde.

Maxime Aignelot, président de l'ASMF

"Cela a représenté beaucoup de travail, mais ça a été un bon moment de partage, pendant les six mois de collaboration, raconte Christophe Dormoy. Certaines photos ont été prises dans mon studio, mais d'autres, en plein hiver, ont été faites dans un cours de tennis couvert ou en  extérieur. Par moins deux degrés, un 18 décembre, ça caillait. Nous avons fait le choix du noir et blanc, sauf pour le mois d'octobre, en rose."

Pas d'hésitation

"Les sportifs ont joué le jeu, naturellement. Aucun n'a hésité car c'est une cause qui parle à tout le monde, explique Maxime Aignelot. Pour le mois d'octobre, les femmes ont posé anonymement. On ne voit pas leur visage. Le but était de véhiculer de la joie, de l'espoir. J'ai également le projet de proposer des chocolats, des biscuits en forme de sein".

Le calendrier, 100% haut-marnais, est en vente dans les commerces de Chaumont, et bientôt dans les autres villes de la Haute-Marne et les départements limitrophes. Il est vendu 10 euros. 80% de la recette ira à la Ligue contre le cancer. Il est possible de le commander à teamasmf@gmail.com.

Maxime Aignelot a prévu de remettre un chèque à la Ligue contre le cancer, à l'automne, à Chaumont, à l'occasion d'un match avec le Varietés Club de France. Le président de l'ASMF est en contact avec Jacques Vendroux qui en est le manager.


Ces derniers jours, deux gros cartons de médicaments ont été préparés pour un envoi vers l'Ukraine, et une soirée de rock et danses folkloriques se prépare à Chaumont en soutien au pays en guerre. Les membres de l'ASMF entendent être présents sur tous les terrains, sportifs bien sûr, mais aussi caritatifs.